Faut-il prendre Virtual DJ ?

Aujourd’hui, j’avais envie de vous faire un article sur Virtual DJ. Tout le monde en parle, souvent avec des moqueries, mais est-ce justifié ?

Personnellement, je ne me suis jamais penché sur ce logiciel DJ téléchargé à plus de … 100 millions d’exemplaires !!! J’ai démarré directement sur SERATO suite à l’achat de mon contrôleur DDJ-SX.

Virtual DJ est souvent considéré comme étant le logiciel le plus populaire des DJ débutants et amateurs. Pourquoi ? Il y a plusieurs raisons à ça…

D’abord, il est (presque) gratuit !

C’est gratuit à condition de ne pas en faire un usage professionnel ! La politique de la société qui édite Virtual DJ est de faire découvrir aux gens le DJing. C’est pour cette raison qu’à titre personnel, ils le proposent gratuitement.

De ce fait, la plupart des DJ débutants démarrent avec Virtual DJ. Investissement de départ pour découvrir le métier de DJ : 0€ !

Pour les professionnels, la note est différente ! A coup de 19€/mois ou achat unique à plusieurs centaines d’euros…

Finalement, lorsque l’on devient DJ Pro et que l’on achète du matériel, il n’y a plus vraiment de raison d’être sur ce logiciel (si ce n’est le fait qu’on a démarré avec). Pour reparler de mon expérience, j’ai démarré sur SERATO qui est gratuit également. Seulement, il nécessite un branchement sur du matos pour être exploité en profondeur. Mais une fois le matériel acheté, le logiciel SERATO reste gratuit… à l’inverse de Virtual DJ…

Le plus intuitif ?

Pour beaucoup, Virtual DJ est le logiciel DJ le plus intuitif pour débuter.

Comme il est pensé avant tout pour séduire les apprentis DJ, c’est vrai qu’il est plutôt simple d’utilisation. Il faut vous souvenir que lorsque Virtual DJ est arrivé sur le marché il y a plus de 20 ans, la plupart des DJ mixaient encore avec des vinyles ou des CD.

Ils ont vraiment permis au plus grand nombre de découvrir ce merveilleux univers du DJing à moindre coût et avec une simplicité déconcertante. Et cette simplicité mêlée d’efficacité, reste la marque de fabrique de Virtual DJ.  C’est en tout cas le retour que me font mes élèves qui ont pris leurs marques sur ce logiciel.

L’idée des éditeurs de ce logiciel était avant tout de rendre la pratique du DJing accessible, avec une version gratuite mais tout de même puissante. Et qu’une fois en place dans le métier, les DJ continuent de l’utiliser.

Pas besoin d’équipement pour utiliser Virtual DJ

D’ailleurs, c’est la 3ème raison pour laquelle ce logiciel cartonne auprès des débutants : aucun équipement DJ n’est nécessaire pour s’en servir. A l’inverse de SERATO ou TRAKTOR qui nécessitent une connexion avec du matériel DJ, vous pouvez mixer simplement avec votre ordinateur.

On est d’accord, c’est moins pratique qu’avec une table de mixage et des platines, mais après tout, pour découvrir le DJing, c’est amplement suffisant !

virtual dj ordinateur casque

Les principales fonctionnalités de Virtual DJ

Avec ce logiciel de DJing, vous pourrez créer et mixer des morceaux comme un DJ pro ou presque.

Parce que vous l’admettrez, sans table de mixage ou platines, ce n’est pas tout à fait la même chose. Vous aurez différents effets sonores, la possibilité de régler le son avec précision, de synchroniser les tempos et vous pourrez même scratcher virtuellement grâce à votre souris.

Si l’envie vous prend, vous pourrez carrément créer des mash-ups ou des remixes en direct pendant vos sets. A première vue, ce logiciel DJ semble avoir tout pour plaire. Mais est-ce le meilleur ami du DJ pro pour autant ?

Est-ce le meilleur logiciel pour mixer ?

Pour être très sincère avec vous, je ne peux pas répondre à cette question. A partir du moment où il est possible de brancher son logiciel sur du matériel DJ, il n’y en a pas de bon ou de mauvais. Évitez donc les logiciels où vous ne mixez qu’avec l’ordinateur si vous souhaitez devenir DJ Pro.

La version Virtual DJ Pro est très probablement tout aussi efficace que les autres softwares !

Pour pouvoir l’utiliser à titre professionnel, il vous faudra tout de même vous acquitter d’une licence. Soit une licence Pro à 19 euros par mois pour pouvoir l’utiliser à des fins commerciales. Soit une licence Business à 99 euros par mois qui vous offrira accès à un service d’assistance expert ou des licences multi utilisateurs par exemple. Bon en vrai, je pense que la version pro est largement suffisante. 

Comme je l’ai expliqué dans mon précédent article sur les logiciels DJ, ce sont vos compétences, vos connaissances et votre âme de DJ qui feront vraiment la différence !

Le logiciel que vous utiliserez n’est qu’un moyen et non pas une finalité 😉

Mais du fait qu’il faille acheter une licence pour l’usage professionnel, ce n’est pas ce que je recommande. A vous de peser le pour et le contre.

Télécharger Virtual DJ

Si vous êtes intéressé par ce logiciel ou que vous souhaitez en savoir +, voici le lien de téléchargement sur le site officiel :

Télécharger Virtual DJ.

Inscrivez-vous à mes cours DJ gratuits ! 🙂

Que vous choisissiez VIRTUAL DJ ou non, les cours DJ que je vous propose fonctionnent aussi avec ce logiciel. Je vous enseigne le DJing avec SERATO, mais ce n’est que l’interface qui change. Les compétences que je vous transmets sont valables peu importe le logiciel DJ !

Inscrivez-vous :

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ + ​mon guide pour devenir DJ Pro

​​​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ