Pourquoi je vous conseille d’acheter un contrôleur DJ

Il y a encore quelques années, le type qui avait un contrôleur DJ était la « risée » du métier. D’ailleurs, je me rappelle de ma première soirée ! Quand j’ai démarré, j’ai opté pour un contrôleur DJ. Forcément, n’ayant que ce repère, j’ai décidé de le ramener dans la boite où j’allais mixer. C’était à parier : moqueries de la part des DJ résidents

Aujourd’hui, les choses ont bien changé ! Il faut dire que certains contrôleurs comme la DDJ-SZ2 n’ont rien à envier à leurs homologues « séparés ».

Personnellement, je mixe sur les 2. J’ai acheté un contrôleur DJ (la DDJ-SX qui n’existe plus, c’est maintenant la DDJ-SX2 ou DDJ-SX3) et en club / festivals, je mixe sur le matériel DJ mis à disposition (souvent une table DJM 850 & 2 platines CDJ 2000 / 2000 Nexus).

Cependant je tenais à vous faire cet article car j’estime que mixer avec un contrôleur DJ n’est en aucun cas un problème. A condition que vous fassiez le job honnêtement, c’est un outil comme un autre…

J’ai donc décidé de vous lister les avantages & les inconvénients d’opter pour un contrôleur DJ. Et pourquoi je vous le recommande.

pioneer ddj sz2 formation dj contrôleur
  • Avantages d'un contrôleur

1- Prix

Là, c’est vraiment pas compliqué de comprendre. Il suffit de se balader sur Internet ou votre magasin de musique et comparez les prix !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi   Mon nouveau défi DJ : 30 vidéos en 30 jours !

Prenons l’exemple de la DDJ-SZ2. Très franchement, ça se rapproche énormément d’un compacté avec une table DJM 750 MK-2 & 2 platines CDJ 2000 Nexus. (Je pense que les puristes iront chercher les détails, mais pour le client lambda, demandez-lui la différence lorsqu’il écoutera le mix… On verra !).

  • Son prix : 2099€ (neuf)

Si vous deviez acheter l’équivalent (toujours en neuf), voici ce que vous devriez débourser :

Table Pioneer DJM 750-MK-2 : 1199€

Platine CDJ 2000 Nexus : 2099€ (x2 = 4198€)

Total du matériel séparé : 5 397€

Vous l’avez compris, vous économiserez de l’argent en optant pour un contrôleur DJ. Surtout pour débuter ! Mieux vaut éviter de dépenser de l’argent « bêtement ».

2- Praticité pour le transport

Un autre avantage qu’il y a à posséder un contrôleur DJ, c’est sa praticité pour le voyage ! Étant donné que c’est une seule pièce, cela nécessite qu’un seul flight case. C’est donc plus pratiquer de transporter un contrôleur DJ qu’un set séparé (qui nécessite, du coup, 3 flight cases et peut-être même une 4ème pour les câbles).

Perso, c’est un vrai bonheur lorsque la soirée se termine à 3 ou 4h du matin (parfois plus) et qu’il suffit juste de remettre la bête dans le flight case et… et bah c’est terminé. Ça prend 1 min à tout casser et 1 seul voyage pour la ramener. 🙂

3- Même interface

Si vous prenez des contrôleurs comme la DDJ-SZ2 ou la DDJ-SX3, les repères seront exactement les mêmes lorsque vous passerez d’un contrôleur DJ à l’équipement séparé.

Et pour ça, c’est très simple, vous pouvez vous connecter à un boitier (j’ai le RANE SL4) ou directement sur certaines tables de mixage compatibles.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi   DJ : Les soirées à thème

Une fois connecté, l’interface est exactement la même et les boutons quasiment aux mêmes endroits (sur le matériel séparé, vous aurez accès à encore plus de fonctionnalités natives de la table et/ou les platines).

De quoi vous éclater et faire kiffer votre public encore + ! 😉

  • Inconvénients

1- La panne

Dans le cas où vous auriez une panne sur votre matériel, par exemple une platine, en fonction du modèle dont vous disposez, vous pourriez vous retrouver dans l’incapacité de mixer. Certains modèles proposent des entrées sur leur table et peuvent donc accueillir des platines de secours.

Par contre ! Si c’est la table de votre contrôleur DJ qui tombe en panne, ça serait définitivement terminé pour aujourd’hui ! Là où le matériel séparé permettrait de changer uniquement la table, avec un contrôleur DJ, il faudrait non seulement trouver une table mais aussi 2 platines !

Et lorsque vous envoyez votre matériel en réparation, même problème ! C’est tout l’équipement qui part en SAV !

2- La nécessité de l’ordinateur

Si vous êtes adeptes de mixer en CD et/ou clefs USB, alors ça devient un peu plus relou ^^

La plupart du temps, les contrôleurs nécessitent un ordinateur. Certains modèles comme la XDJ-RX2 peuvent ne fonctionner qu’en clefs USB, mais ce n’est pas le cas de la majorité des contrôleurs.

3- Les effets

Je reconnais qu’en terme de qualité d’effets, (excepté peut-être la DDJ-SZ2), les contrôleurs sont vraiment moyens. Ils font le job, mais la qualité est vraiment limite de chez limite…

Opter pour un contrôleur DJ

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ + ​mon guide pour devenir DJ Pro

​​​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ