DJM TOUR 1 CDJ TOUR 1 Pioneer Formation DJ

DJM TOUR 1 / CDJ TOUR 1 : ma revanche !

DJM TOUR 1 / CDJ TOUR 1 : ma revanche !

Salut tout le monde, c’est Stan du blog Formation DJ ! On est en route direction l’Entracte Café. Vous le savez, c’est un bar dans lequel j’ai mixé il y a quelques semaines. Je vous en ai fait un article et une vidéo sur la DJM TOUR 1 et les CDJ TOUR 1 de chez Pioneer.

DJM TOUR 1 : cette fois, c’est la bonne !

J’y suis retourné pour mixer et mon objectif était de prendre ma revanche sur ce matériel DJ ! La dernière fois, j’ai voulu mixer sur les CDJ et DJM TOUR 1, c’est du matos énorme ! Mais c’était impossible de me connecter avec Serato. Il fallait absolument le logiciel DJ : Rekordbox.

J’ai donc acheté exprès pour cette date la licence Rekordbox. J’ai passé des nuits entières à migrer de Serato vers le logiciel de Pioneer. Mon objectif était de réussir à tout prix et c’est chose faite 😉

Voici d’ailleurs un after-movie de ma soirée :

Mon avis sur les CDJ & DJM TOUR 1

Alors, que puis-je dire sur ce matériel de Pioneer : CDJ & DJM TOUR 1 ?

De manière générale, je garde le même avis que la vidéo précédente où je vous parlais de mon avis sur ce matériel-là :

Honnêtement, c’est vrai que mixer sur ce matériel DJ, c’est ouf ! Il faut le faire une fois. Maintenant, en vrai, ça ne change pas des masses par rapport à du matos que l’on trouve traditionnellement comme les 2000 ou 2000 Nexus.

Investir autant d’argent dans ce genre de matériel, perso je ne suis pas convaincu (c’est un set à 16 000€ !!). Maintenant, mixer dessus si il est à disposition, avec grand plaisir 🙂

Si un jour vous avez l’occasion, n’hésitez pas ! Et faites-moi aussi un feedback de ce que vous en pensez ! Perso, je trouve ça top, mais au niveau de l’investissement, je ne le ferai jamais…

Apprendre à mixer vous intéresse ? Abonnez-vous !

2 choses à faire maintenant pour aller plus loin dans le DJing :

Abonnez-vous à la chaîne YouTube en cliquant ici !

Et aussi, inscrivez-vous à la Newsletter ! Pour vous remercier, je vous offre un accès privé à l’une de mes playlists YouTube. Je vous offre gratuitement des extraits de ma formation DJ en ligne.

Il suffit de vous inscrire juste en-dessous :

Par Stan K, il y a
Jog mode cdj vinyle pioneer ddj formation dj

Jog mode : Comment désactiver le mode vinyle sur Rekordbox ?

Comment désactiver le mode vinyle sur Rekordbox sans le Jog mode ?

L’autre jour, j’étais en coaching privé avec l’un de mes élèves, et il y a eu un « problème » lors d’un enchaînement.

Je mets le mot « problème » entre guillemet car ce n’en est pas réellement un. Ce qu’il s’est passé, c’est que le Jog mode était sur « vinyle ». Sans faire exprès, mon élève a touché le haut du Jog. Ce qui a eu comme résultat de stopper le titre en lecture (comme cela se serait produit avec un vinyle).

Heureusement qu’on était seulement entre nous. Imaginez le résultat en live !! Les 2 titres se décalent et votre mix ne ressemble plus à rien. Et il suffit juste de frôler le Jog pour que cela se produise !

En réalité, il faut simplement appuyer sur le bouton « Jog mode » pour éviter ce genre de soucis. Sauf que certains contrôleurs n’ont pas cette fonction. C’est le cas notamment de la DDJ-RB. Il faut donc aller changer les paramètres dans Rekordbox. Ça tombe bien, c’est le sujet du jour : « Comment désactiver le mode vinyle sur Rekordbox sans le Jog mode ? ».

Jog mode et Jog : Kesako ?

Pour commencer, on va re-situer tout de suite les choses. Je vous en ai parlé dans ma vidéo (et mon article) sur la présentation de la platine DJ. Le Jog (ou Jog Wheel) est l’énorme plateau rond que vous trouvez sur les platines.

C’est la partie de la platine qui vous permet de recaler au tempo vos titres lors de vos enchainements. Vous pouvez le faire tourner vers la droite ou vers la gauche pour accélérer ou décélérer un titre. De cette manière, vous pourrez rattraper le temps du morceau en cours de lecture.

Ce Jog dispose de 2 modes (d’où le « Jog mode » 😉 ). Il est possible de lui attribuer le mode « CDJ » ou le mode « Vinyle ».

Jog mode cdj vinyle pioneer ddj formation dj

Quelle différence entre « CDJ » & « Vinyle » ?

Pour les platines dites « CDJ », la différence majeure que l’on peut constater entre les 2 modes est assez simple et subtile.

En gros, si vous activez le Jog mode sur « CDJ », vous pourrez toucher le Jog sur sa tranche et sur le dessus. Le résultat sera le même. C’est-à-dire que vous pourrez avancer ou ralentir le morceau sans perdre la lecture.

A l’inverse, avec le mode « Vinyle », le plateau de la platine simulera celui d’une platine vinyle (d’où le nom donné à ce mode 😉 ).

Résultats :

1- Pour avoir le même effet que le mode « CDJ » (accélérer ou décélérer le morceau sans perdre la lecture), il faudra uniquement toucher le Jog sur sa tranche.
2- Lorsque vous le toucherez sur le dessus, alors la lecture s’arrêtera et le titre se mettra en pause. Lorsque vous enlèverez votre doigt, la lecture reprendra.

Il n’y a pas de meilleur choix. Là-dessus, c’est au goût de chacun. Généralement le mode vinyle est très apprécié des DJ qui scratchent 🙂

Le Jog Mode n’est pas toujours présent

Je vous le disais dans l’introduction, le « Jog mode » (qui permet de basculer d’une fonction à l’autre) n’est pas toujours présent. Certains contrôleurs (comme la DDJ-SX dont je dispose) ont le bouton.

En l’occurrence, le contrôleur de mon élève (la DDJ-RB) n’en possédait pas.

Dans ce cas, il faut rentrer dans les paramétrages du logiciel. Ce qu’il faut, c’est assigner une touche de votre clavier d’ordinateur à chacune des platines (1 et 2). Et ce sont ces lettres qui simuleront le « Jog mode » lorsque Rekordbox sera lancé.

Pour ça, il faut d’abord connecter votre matériel DJ.

Comment désactiver le mode vinyle avec Rekordbox ?

Maintenant que votre matériel est connecté, vous pouvez lancer le logiciel Rekordbox.

Une fois ce dernier ouvert, voici la manip’ à faire pour assigner à vos lettres la fonction « Jog Mode ».

1- Ouvrez les préférences.
2- Cliquez sur « Clavier ».
3- Checkez les « Lecteurs A & B » et trouvez l’emplacement « Mode Vinyle » ou « Jog Mode ».
4- Assignez une lettre de votre clavier (une lettre différente pour chaque lecteur).
5- Lorsque vous appuierez dessus, Rekordbox passera en mode « CDJ » (vinyle désactivé).

rekordbox logo

Et si c’est impossible, que faire ?

Si vous ne trouvez pas ou que c’est impossible car le matériel ne vous le permet pas, alors la seule chose à faire est d’être attentif le plus possible ! Pensez à toujours utiliser le Jog sur sa tranche.

Abonnez-vous & partagez l’article !

Si l’article vous a aidé, n’hésitez pas à le partager ! Il peut aider d’autres DJ 😉

Pensez aussi à vous abonner à la chaîne YouTube !

Et surtout !! Inscrivez-vous à la Newsletter ! Je vous offre en même temps mon Guide pour devenir DJ PRO et l’accès à la Playlist Privée YouTube avec mes cours DJ. Ce sont des extraits de ma formation. Inscrivez-vous avec le formulaire juste en-dessous ! 🙂

virtual dj ordinateur casque

Virtual DJ : pourquoi tout le monde en parle ?

Virtual DJ : pourquoi tout le monde en parle ?

Aujourd’hui, j’avais envie de vous faire un article sur Virtual DJ. Tout le monde en parle, souvent avec des moqueries, mais est-ce justifié ?

Personnellement, je ne me suis jamais penché sur ce logiciel DJ téléchargé à plus de … 100 millions d’exemplaires !!! J’ai démarré directement sur SERATO suite à l’achat de mon contrôleur DDJ-SX.

Virtual DJ est souvent considéré comme étant le logiciel des DJ débutants et amateurs. Pourquoi ? Il y a plusieurs raisons à ça…

D’abord, il est (presque) gratuit !

C’est gratuit à condition de ne pas en faire un usage professionnel ! La politique de la société qui édite Virtual DJ est de faire découvrir aux gens le DJing. C’est pour cette raison qu’à titre personnel, ils le proposent gratuitement.

De ce fait, la plupart des DJ débutants démarrent avec Virtual DJ. Investissement de départ pour découvrir le métier de DJ : 0€ !

Pour les professionnels, la note est différente ! A coup de 19€/mois ou achat unique à plusieurs centaines d’euro…

Au final, lorsque l’on devient DJ Pro et que l’on achète du matériel, il n’y a plus vraiment de raison d’être sur ce logiciel (si ce n’est le fait qu’on a démarré avec). Pour reparler de mon expérience, j’ai démarré sur SERATO qui est gratuit également. Seulement, il nécessite un branchement sur du matos pour être exploité en profondeur. Mais une fois le matériel acheté, le logiciel SERATO reste gratuit… à l’inverse de Virtual DJ…

Pas besoin d’équipement pour utiliser Virtual DJ

2ème raison pour laquelle ce logiciel cartonne auprès des débutants : aucun équipement DJ n’est nécessaire pour s’en servir. A l’inverse de SERATO ou TRAKTOR qui nécessitent une connexion avec du matériel DJ, vous pouvez mixer simplement avec votre ordinateur.

On est d’accord, c’est moins pratique qu’avec une table de mixage et des platines, mais après tout, pour découvrir le DJing, c’est amplement suffisant !

virtual dj ordinateur casque

Est-ce le meilleur logiciel pour mixer ?

Pour être très sincère avec vous, je ne peux pas répondre à cette question. A partir du moment où il est possible de brancher son logiciel sur du matériel DJ, il n’y en a pas de bon ou de mauvais. Evitez donc les logiciels où vous ne mixez qu’avec l’ordinateur si vous souhaitez devenir DJ Pro.

La version Virtual DJ Pro est très probablement tout aussi efficace que les autres softwares !

Comme je l’ai expliqué dans mon précédent article sur les logiciels DJ, ce sont vos compétences, vos connaissances et votre âme de DJ qui feront vraiment la différence !

Le logiciel que vous utiliserez n’est qu’un moyen et non pas une finalité 😉

Mais du fait qu’il faille acheter une licence pour l’usage professionnel, ce n’est pas ce que je recommande. A vous de peser le pour et le contre.

Télécharger Virtual DJ

Si vous êtes intéressé par ce logiciel ou que vous souhaitez en savoir +, voici le lien de téléchargement sur le site officiel :

Télécharger Virtual DJ.

Inscrivez-vous à mes cours DJ gratuits ! 🙂

Que vous choisissiez VIRTUAL DJ ou non, les cours DJ que je vous propose fonctionneront aussi avec ce logiciel. Je vous enseigne le DJing avec SERATO, mais ce n’est que l’interface qui change. Les compétences que je vous transmets sont valables peu importe le logiciel DJ !

Inscrivez-vous :

Par Stan K, il y a
logiciel dj soirée ordinateur

Logiciel DJ (Serato, Rekordbox, Traktor, Virtual DJ) : Quel est le meilleur ?

Logiciel DJ (Serato, Rekordbox, Traktor, Virtual DJ) : Quel est le meilleur ?

Parmi toutes les questions que l’on peut se poser avant d’entamer une formation, un apprentissage… Surtout à l’époque du numérique, c’est la question du logiciel DJ à adopter.

Cette question est également légitime pour la formation DJ. « Quel logiciel prendre ? Est-ce vraiment important ? Vais-je être plus performant avec un logiciel DJ plutôt qu’un autre ? »

« Est-ce que je serai capable de suivre des cours DJ sans avoir le même logiciel ? »…

Nous allons voir tout ça dans cet article 🙂

Logiciel DJ : Serato, Rekordbox, Traktor... Que choisir ?

Plus le temps passe, plus vous avez de choix pour sélectionner un logiciel DJ. Parmi les plus connus aujourd’hui : Serato, Rekordbox, Traktor, Virtual DJ

Pour ma part, il y a 2 questions à se poser avant toute comparaison :

  • Votre système d’exploitation et votre ordinateur supportent-ils le logiciel de mix que vous visez ?
  • Le logiciel est-il compatible avec votre matériel DJ ?

Tous ces logiciels sont d’une aide remarquable mais leur avantage premier (de mon point de vue), c’est le côté « base de données » centralisée. Grâce à ça, il n’y a pas besoin de courir dans tous les dossiers d’une clef USB. Vous pouvez effectuer une recherche rapide à travers votre playlist en quelques secondes. Toute votre bibliothèque musicale sera réunie en un seul endroit !

De manière générale, ces applications se ressemblent toutes. L’interface simule les platines sur votre écran d’ordinateur, vous pouvez agencer vos playlists, créer des dossiers, analyser et taguer vos titres, voir les BPM, paramétrer les loops, les hot cue

En réalité, le choix se fera essentiellement en fonction de la compatibilité avec le matériel DJ dont vous disposez. Et aussi en fonction de vos besoins. A mon sens, dans les logiciels DJ professionnels, il n’y a pas un « bon » ou un « mauvais » software. Chacun aura des détails ou des fonctions un peu plus poussées que les autres. Mais ils feront tous le job correctement.

logiciel dj soirée ordinateur

Quelques idées pour sélectionner un logiciel plus qu’un autre

Personnellement, je vous conseille de choisir un logiciel DJ produit par une marque connue (type Pioneer pour Rekordbox) ou alors un éditeur que tout le monde connaît (Serato DJ).

Pourquoi ? Parce que vous aurez des mises à jour régulières de proposées. Croyez-en mon expérience de DJ Pro, lors des updates de vos systèmes d’exploitation, ça vous sauve la vie très vite 🙂

Aussi, avant d’acheter le logiciel, installez leurs versions démos gratuites pour voir si vous le prenez en main facilement, si l’ergonomie vous plait, si vous vous sentez à l’aise de mixer avec sur le long terme…

Petit conseil perso – si vous avez le budget – optez pour 2 versions différentes de vos logiciels (ex : Serato + Rekordbox). Regardez les tops du marché et prenez-en 2 (pour démarrer, 1 seul suffit 😉 ).

D’ailleurs, très souvent, un logiciel est fourni avec votre contrôleur ! Cela vous permettra d’économiser une licence 🙂 Vérifiez-bien avant de dépenser du temps sur ce sujet.

La loi de Pareto : le 20/80

Connaissez-vous la loi de Pareto ? Cette loi que l’on appelle également 20/80. C’est-à-dire que 20% des efforts apporteront 80% des résultats.

Pour raccrocher à mon explication, le fait de se torturer l’esprit sur « quel logiciel DJ prendre » fera parti des 80% d’efforts qui amèneront 20% des résultats ! Donc passer des heures à analyser chaque logiciel DJ, pour en sélectionner un, est une réelle perte de temps !

Et vous savez quoi ? C’est pour cette raison que je ne vous fais pas une liste des avantages & inconvénients de chaque logiciel DJ ! Parce qu’en fait, on s’en fout ! Il faut bien comprendre que le logiciel DJ n’est pas une finalité ou de la magie ! Ce sont vos compétences personnelles qui feront la différence !

Les 2 choses à bien prendre en compte, ce sont :

  • Prendre un logiciel DJ Professionnel,
  • Le choisir pour qu’il soit compatible avec votre matériel DJ.
Loi de Pareto

Vous pouvez mixer sans LOGICIEL DJ !

Dans ce paragraphe, vous allez comprendre pourquoi le logiciel n’est pas du tout nécessaire et n’est pas important pour votre formation de DJ.

Simplement parce que beaucoup mixent avec des clés USB ! Et vous voyez où je veux en venir 😉 Les clés USB ne nécessitent aucun logiciel pour fonctionner ! Vous les branchez directement sur les platines pour jouer vos titres.

Autrement dit, ce ne sont que votre talent et vos compétences de DJ qui feront toute la différence. C’est pourquoi, il est important de miser sur une bonne formation plutôt que tel ou tel logiciel DJ

L’importance, c’est de bien vous former !

Peu importe le logiciel DJ que vous choisirez (ou pas, si vous souhaitez mixer en clés USB), l’importance c’est de bien vous former. Que vous me fassiez confiance ou à quelqu’un d’autre, le plus important ce sont les connaissances et les compétences. Prenez le temps de bien apprendre et de trouver la bonne formation !

Vous verrez, lorsque vous aurez tout acquis ; vous vous adapterez très facilement à n’importe quel logiciel DJ 😉

Inscrivez-vous pour apprendre avec Formation DJ et investissez en vous !

Voici plusieurs idées pour apprendre ou vous développer en tant que DJ :

– Vous pouvez vous abonner à la chaîne YouTube,

– Optez pour un coaching privé,

– Inscrivez-vous à la Newsletter, je vous offre gratuitement 9 cours DJ en vidéo dont 1 SECRET PRO !! C’est juste là :

Par Stan K, il y a