Aujourd’hui, petit article de culture DJ, avec une question pour commencer ! Savez-vous combien il y avait de femmes DJ dans le Top 100 DJ Mag 2020 ?

Alors que les votes pour le TOP 100 DJ Mag 2021 viennent de se terminer, j’en ai profité pour faire un petit tour dans les résultats des éditions précédentes. Que voulez-vous, j’aime l’histoire ^^.

Alors j’ai remarqué 2 choses.  Ok, les mêmes noms reviennent souvent depuis une bonne dizaine d’années.  David Guetta, Armin Van Buuren, Tiësto… Les années se suivent et se ressemblent clairement.

Par contre, j’ai quand même noté un gros bon changement entre 2010 et 2020 : le nombre de femmes DJ présentes dans le classement ne cesse d’augmenter (comme avec Charlotte De Witte, par exemple) !

Djane DJette Live Femme DJ

Ok en 2010 il n’y en avait qu’une, alors la progression est facile, j’avoue ; ) Mais plutôt que le chiffre en lui-même (d’ailleurs la réponse à la question de départ est 13 ^^, on est d’accord, finalement c’est encore assez peu), c’est de la montée en puissance des DJane dont je voulais vous parler. Et surtout, si vous êtes une femme et que vous voulez vous lancer en tant que DJ Pro, de l’opportunité que cela représente pour vous !

DJane : succès et difficultés

Alors, on va commencer par parler des bonnes nouvelles !

Djane : un succès grandissant

Parmi les bonnes nouvelles, on peut noter la présence féminine de plus en plus importante dans le milieu.

Des DJane toujours plus nombreuses

Comme je le disais, le nombre de DJ femmes, aussi appelées DJane (« DJette », c’est moins courant et moins apprécié), ne cesse d’augmenter depuis quelques années. En réalité, les femmes ont toujours eu une place importante, voire cruciale dans le monde de la musique électronique.

Vous ne le savez peut-être pas, mais c’est une femme, la britannique Daphné Oram, qui a inventé les Oramics permettant de créer des sons élecroniques.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi   Différence entre DJ et Producteur : Les 4,5 styles de DJ !
Oramics Machine wikidpedia
Source de la photo : Wikipedia

L’Oramics, c’est un peu l’ancêtre des tablettes permettant de faire de la musique électronique aujourd’hui… Ce n’est pas rien !

Des festivals et collectifs DJ 100% féminins

En parallèle de cette reconnaissance, les Djanes se regroupent pour faire bouger les choses et se donner plus de visibilité. En plus de festivals au line up 100% féminin, des collectifs se forment.

A l’image de « Venus Club » qui rassemble 20 DJs et artistes, dont le but est de créer des lieux safes pour que les femmes puissent faire l’expérience de la fête et travailler dans des conditions optimales pour elles.

Une reconnaissance du public et du monde pro

Au-delà de la présence de certaines dans le TOP DJ 100, l’importance des femmes dans la musique électronique est telle qu’elles ont même aujourd’hui leur propre TOP 100 Djane. Une belle reconnaissance.

Le monde du Djing commence à comprendre que désormais il faudra aussi compter avec les Djanes pour leurs futurs événements.

Le salaire pour les femmes DJ

Le magazine américain Forbes a publié en 2020 un classement des DJ les mieux payés (notamment les DJ producteurs). Et devinez quoi ? Oui, ce classement ne comporte aucune femme ! Ce qui peut nous donner une idée de la réalité du terrain (et se dire que les femmes sont certainement moins bien payées de manière générale).

DJane Djette femme dj concert

Cependant la “bonne nouvelle” dans l’univers DJing, c’est que nous sommes majoritairement “micro-entrepreneurs”.

C’est-à-dire que vous fixez votre prix et vous n’êtes pas tributaire d’un patron qui vous fixe un salaire (sauf si vous trouvez une place en CDD / CDI dans un lieu).

Je connais personnellement certaines DJanes qui vivent très bien du DJing et même mieux que moi 😉

Les difficultés lorsqu’on est femme et DJ

Mais on ne va pas non plus se voiler la face : être DJ et femme, ce n’est pas simple. Machisme, préjugés sur leurs capacités, sexualisation… Les difficultés restent nombreuses.

Des préjugés persistants

Le djing a longtemps été l’apanage des hommes. Du moins c’est ce que le monde de la nuit voulait nous faire croire. Alors lorsqu’une femme est derrière les platines, beaucoup doutent encore de ses compétences techniques.

Conséquence : selon une enquête Wodmag, en 2019, les Djanes représentaient seulement 25% des line up en festival, et étaient seulement 10 % à être bookées par les plus gros clubs français. On est bien loin de la parité…

Une sexualisation trop présente

Djane DJette Femme DJ casque sexy

Les plus grands hits utilisent des voix sensuelles et sexualisées afin de plaire à leur public. Et que dire des comptes instagram comme celui de women_dj sur instagram et des poses plus que subjectives qui y sont montrées…

Certes, dans le domaine de l’art et de la musique, l’apparence a son importance. Mais est-ce de cette manière que les femmes DJ vont gagner en légitimité ?

Comment devenir une Djane reconnue ?

Alors, comment devenir une Djane reconnue dans ce contexte ?

Si les règles de bases à suivre pour devenir un DJ connu sont les mêmes pour les hommes et les femmes, voici quelques pistes supplémentaires pour les futures DJanes !

Une formation DJ solide

Pour faire la différence, et peut-être même plus que pour les hommes, les femmes qui veulent devenir DJ Pro devront se former au métier. Il faut que techniquement vous soyez au top. C’est injuste de devoir être plus professionnelle que les hommes. Mais le but est de ne laisser aucune place à un quelconque jugement sur vos compétences techniques.

D’ailleurs, ma formation pour devenir DJ pro est bien entendu ouverte à tous et toutes ; ) Et plusieurs femmes ont déjà rejoint les programmes.

N’hésitez pas aussi à vous entourer des meilleurs et meilleures DJ pour augmenter vos connaissances et compétences et bien sûr construire votre réseau dès aujourd’hui.

Éviter de jouer sur votre apparence

Comme je le disais dans le point précédent, beaucoup de femmes utilisent encore leur apparence physique et leurs atouts autres que professionnels pour percer dans le milieu du Djing.

On ne va pas se mentir, c’est une solution de facilité… Et je ne peux pas vous conseiller sur ce sujet pour 2 raisons :

1- Je ne suis pas une femme,
2- Tout dépend de l’image que vous souhaitez diffuser de vous-même.

Évidemment, si vous prenez soin de votre look, ça sera un plus, on est d’accord. Cela dit, évitez vraiment de tout miser uniquement sur ce point.

Pourquoi ? Parce que la majorité de vos followers vous suivront pour vos photos plus que pour votre talent. Ainsi, vous serez toujours obligée de jouer la surenchère avec votre apparence publique et le jour où vous déciderez d’arrêter, vous risquez de perdre un peu (voire beaucoup) de notoriété (ce qui vous permet de gagner votre vie en tant que DJane).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi   Vacances DJ : 6,5 choses à faire !

Je ne dis pas non plus qu’il faut venir en set avec un t shirt difforme et un jean à trous. Mais, en réalité, si c’est votre style et que vos compétences techniques et scéniques sont au tops, cela ne devrait pas vous porter préjudice !

C’est encore plus vrai si vous êtes : DJane Productrice !

Choisir un nom de scène asexué

Un peu plus tôt, on parlait de la célèbre DJ Charlotte De Witte. Mais saviez-vous qu’elle a commencé sa carrière sous un tout autre nom ? Pendant ces premières années d’activité, elle avait pris le pseudonyme de “Raving George”, pour tenter de ne pas subir de préjugés quant à son genre.

Si vous pensez que cela peut vous aider, n’hésitez pas. Cela peut de toute façon vous permettre de construire un personnage qui vous sera propre et créer une identité forte.

Cependant, les choses ont évolué dans le bon sens depuis plusieurs années et – selon moi – il faut assumer votre féminité même dans votre nom. Pour moi, ça sera bien plus porteur 😉

Abonnez-vous et devenez la DJane de demain !

Alors, prête à être la prochaine Charlotte de Witte ? Dites-nous en commentaire comment vous vivez le métier si vous êtes une femme DJ et ce qui vous freine encore pour le devenir si ce n’est pas encore le cas 

Profitez-en aussi pour vous abonner à la Newsletter !

Je vous offre mon guide gratuit pour « Devenir DJ Pro » et l’accès privé à 8 vidéos de cours gratuitement !

Il suffit de me donner votre prénom et l’adresse mail où vous souhaitez recevoir tout ça avec le formulaire juste en-dessous 😉

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ + ​mon guide pour devenir DJ Pro

​​​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ