Concert NRJ Chti 2019 - Stan K - devenir dj pro - formation dj

Progresser en DJ : Le truc qui m’a le plus aidé !

Progresser en DJ : Le truc qui m’a le plus aidé !

Je me dis qu’un article pour partager le truc qui m’a le plus aidé à progresser en DJ serait bien 😉

D’ailleurs, il y a quelques mois, je vous ai écrit un article pour vous partager ma meilleure astuce pour devenir DJ. Si vous ne l’avez pas encore lu, cliquez ici 🙂

Ici, je vais vous lâcher la chose qui m’a aidé à progresser en DJ très vite.

Vous avez démarré récemment et vous voulez progresser en DJ plus vite et mieux

Combien de fois peut-on démarrer des activités et se rendre compte que l’on progresse vite au début ; puis on se met à stagner. C’est un phénomène tout à fait normal. C’est ce que l’on appelle la courbe d’apprentissage.

Dans une phase d’apprentissage, il existe 3 moments clés :

  • La progression,
  • Une stagnation,
  • Et (étonnement) une phase de régression.

1- Phase de progression

Vous remarquerez qu’à chaque nouvelle activité que vous découvrez, l’ascension est assez remarquable ! C’est tout à fait normal. Comme c’est nouveau, il y a 2 choses. Déjà, l’excitation liée à cette nouveauté. Puis, tout naturellement, en partant de 0, vous ne pourrez que progresser en DJ.

2- Phase de stagnation

Après un certain temps, il y a cette phase où on a l’impression que l’on n’avance plus. Là, aussi, c’est tout à fait normal. Inconsciemment, nous avons adopté des réflexes et des automatismes par confort et sécurité. On connaît telle et telle technique DJ et on arrive plus ou moins à les maîtriser. Vous entrez donc dans une « zone de confort ». On a du mal à en sortir ou alors on n’ose pas le faire. C’est pour cette raison qu’il y a une phase de stagnation.

3- Phase de régression

C’est quasi systématique. La phase de régression est principalement due à l’épuisement physiologique ou psychologique. A force de répéter la même chose en s’entraînant, on reproduit quelque chose d’aliénant. C’est assez perturbant et il est possible d’avoir cette sensation de régression. Il est fort probable que vous vous disiez à un moment dans votre parcours : « ça, je savais le faire avant, je n’y arrive plus ». C’est tout à fait normal.

Raccourcir ce phénomène pour vite progresser en DJ

En partant du principe que cette courbe d’apprentissage est inévitable, la chose que l’on peut faire, c’est la raccourcir au maximum.

Par exemple, si vous vous entraînez 2 fois par semaine, vous allez ressentir cette courbe plus longuement que si vous vous entraîniez tous les jours.

Pour éviter que ce phénomène ne dure trop longtemps, il existe une multitude de choses à faire, d’astuces à mettre en place. Ce que je vous propose, c’est le truc qui m’a le plus aidé pour progresser en DJ vite et bien !

Ma meilleure astuce pour progresser en DJ

C’est ma meilleure astuce qui a fonctionné pour moi : faire des soirées le plus vite possible. C’est en me jetant tout de suite dans le grand bain que j’ai pu progresser en DJ très très vite !

Bien sûr, ce n’est pas parce que je me suis lancé tout de suite que je n’ai pas flippé sévère ! Hahha

Mais une fois que c’est fait, vous n’avez qu’une envie : recommencer ! Cette envie qui bouillonne en vous, c’est ce qui vous donnera la rage de réussir et progresser en DJ !

Personnellement, à chaque soirée qui passe, je me mets un nouvel objectif en tête. Cela peut aller de l’apprentissage d’une technique à l’entrainement d’enchainements ou découvrir de nouveaux effets.

En mixant des soirées en clubs, par exemple, vous devrez probablement mixer en duo avec un autre DJ. Ce sera le moment d’observer ce qu’il fait et voir si vous êtes capable de reproduire les choses.

Faire des soirées le plus rapidement possible est – pour moi – la meilleure astuce qui vous fera progresser en DJ ! Attention tout de même à connaître suffisamment le métier avant de vous lancer 😉

party fête dj guest dj resident

Être accompagné pour rester motivé et avancer

Et si vous ressentez le besoin d’être accompagné avant de vous lancer, c’est tout à fait normal !

Pour ma part, si j’ai pu mixer devant plus de 1 000 personnes en à peine quelques mois, c’est parce que j’ai eu la chance d’avoir un excellent professeur ! Il faut éviter de rester seul dans son coin.

Essayez au maximum de trouver quelqu’un d’expérimenté et (très) bon (le « très bon » est hyper important !). J’ouvre d’ailleurs une parenthèse. Ce n’est pas parce que quelqu’un a 20 ans de DJing que c’est nécessairement une personne excellente ! Généralement expérience rime avec niveau ; mais certains se contentent de rester dans leur fameuse « zone de confort » sans jamais en sortir.

Donc attention tout de même si vous décidez de choisir un mentor. Si vous optez pour quelqu’un qui vous fait prendre de mauvais réflexes, ça sera très difficile dans le futur de les gommer !

Cet article participe au carnaval d’articles “Le truc qui m’a fait le plus progressé avec mon instrument ” organisé par Roman Buchta du blog ouimusique.coach

Abonnez-vous pour recevoir des cours DJ gratuits

Pour être accompagné et progresser en DJ ; recevez gratuitement quelques cours DJ.

Il suffit de m’indiquer votre prénom et l’adresse mail à laquelle je dois envoyer le lien de la playlist privée YouTube.

question sondage ardoise

Sondage Formation DJ : votre avis m’intéresse

Sondage Formation DJ : votre avis m’intéresse

Il y a 8 mois, je lançais mon blog Formation DJ et vous êtes déjà aujourd’hui près de 1 200 à le suivre chaque mois !! Donc pour commencer : MERCI ! 🙂

J’en ai parlé il y a quelques temps, je suis en train de retravailler ma formation DJ. Pour vous proposer la meilleure formation possible, j’ai besoin de votre avis !

Je fais donc un article très court (aussi court que le sondage 😉 ) pour vous en présenter l’objectif. Il s’agit d’un questionnaire très court et très simple ! Je l’ai testé moi-même et j’ai répondu aux quelques questions en 3 minutes !

Si vous voulez accéder au sondage maintenant, vous pouvez cliquer ici !

question sondage ardoise

Pourquoi répondre au sondage ?

Si vous lisez ce blog dédié au DJing, il est fort probable que vous ayez envie d’aller plus loin. Peut-être avez-vous envie d’apprendre à mixer ou alors vous perfectionner ?

Vous connaissez vos besoins, mais moi, non. Je pourrais tout à fait lancer un programme au hasard, mais est-ce qu’il vous conviendrait et est-ce que vous en seriez satisfait ?

Pour remodeler ma formation (qui m’a permis notamment de lancer Thom qui fait un chiffre d’affaires de 14 000€ à l’année, vous avez le lien du témoignage ici), j’ai besoin de votre avis.

Si vous êtes un total débutant, le programme ne sera pas totalement identique comparé à un DJ déjà amateur !

Pour que je le sache, mon seul moyen, c’est ce sondage !

Quelles sont les questions et combien il y en a ?

Vous verrez, le questionnaire ne sera vraiment pas long. Dans l’ensemble, vous avez 13 questions (dont 3 facultatives).

Pour résumer, ce sont des questions pour connaître vos attentes exactes en DJing et par quel(s) moyen(s), vous aimeriez les atteindre.

Pour la plupart des questions, ce sont des cases à cocher ! Donc vous verrez, le sondage sera vraiment rapide 😉

Comment faire pour répondre au sondage ?

Pour répondre aux questions du sondage en 3 minutes ; il suffit de cliquer sur ce lien ! Vous serez redirigé vers une page de questionnaire Google. Une fois terminé, votre réponse sera automatiquement intégrée au résultat global du questionnaire et c’est terminé 🙂

Cliquez ici pour accéder au sondage.

Abonnez-vous pour être alerté lorsque la formation sera disponible !

Que vous me donniez votre avis ou non, vous pouvez tout à fait vous abonner à la Newsletter ! Vous serez tenu au courant lorsque ma nouvelle formation DJ sera disponible !

En attendant, vous recevrez un lien vers ma playlist privée où vous pourrez retrouver des extraits de ma formation DJ gratuitement 😉

Il suffit de vous inscrire ici :

Interview Hugel Stan K Formation DJ

Interview : Hugel !

Découvrez l'interview de Hugel !

Bonjour à tous, c’est Stan du blog Formation DJ ! Aujourd’hui, mon invité, c’est Hugel ! Ça va ? Tout va bien ?

Hugel : Ça va mec. Je viens de sortir de scène.

Stan K : Tu étais où dans le monde avant cette date lilloise ?

Hugel : Ma dernière date avant de venir ici, c’était Tomorrow Land Winter à l’Alpes d’Huez.

S : Aujourd’hui, Lille et dans 6 jours, tu démarres une tournée Nord-Américaine.

Hugel : Pour la première fois, oui ! Je n’ai jamais mis les pieds au Canada, ça va être la première fois. On fait Toronto et Montréal au Canada, ensuite Chicago, Clearwater et Miami pour les États-Unis. Je suis très chaud !

S : je t’ai connu avec ton titre « 2 people ». Ça date de 2015. J’ai adhéré direct à ce que tu faisais. D’ailleurs, pour la petite anecdote, j’ai découvert ce titre dans l’aéroport avant de prendre l’avion pour l’Écosse. Je te suis donc depuis ce temps-là. Tous les titres & remix que tu sors sont énormes ! Je suis amoureux du dernier que tu as sorti « WTF ».

Hugel, où vas-tu puiser toute ton inspiration pour tes titres & remix ?

H : Essentiellement, je suis beaucoup inspiré par le Hip-Hop. C’est vraiment ma musique première. Dans ce morceau-là, WTF, j’ai utilisé un sample que j’ai connu par Dr. Dre dans son morceau « What’s the difference ? » qui est un sample de Charles Aznavour que – lui – avait utilisé à l’époque. Étant un fan de Dr. Dre, de tous ces artistes de cette époque-là, j’ai réécouté ce morceau et je me suis dit que personne n’avait utilisé ce sample dans la House. J’ai produit le beat en partant du sample en commençant à bricoler une vibe et l’idée est venue direct derrière. En 2 heures, on a écrit le morceau.

S : D’accord ! Et pour tes remix, à quel moment tu te dis « tiens, ce morceau-là, je vais pouvoir en faire quelque chose ? »

Hugel : Si tu veux, moi je pense toujours « DJ ». C’est comme ça que je gagne ma vie. J’ai été résident DJ pendant 10 ans, donc quand je produis un disque, je pense toujours aux gens. Je pense toujours aux nanas quand elles vont sortir : est-ce qu’elles vont s’amuser avec ce disque, est-ce qu’elles vont rigoler entre copines. Est-ce qu’elles vont être là : « Ah, c’est ma chanson ! ». C’est ce que j’essaye de m’imaginer quand je vais au studio pour écrire un truc.

bella ciao hugel el profesor

Tu as notamment remixé le hit « Bella Ciao » qui fait plus de 250 millions d’écoutes cumulées. Tu as regardé la série Casa de Papel ?

Hugel : Ouais, bien-sûr ! Je connaissais le sample d’avant ; mais quand j’ai regardé la série, ça m’a rappelé le sample. Je me suis dit « pourquoi ne pas faire un édit avec ça, ça pourrait être cool » pour faire danser et chanter. Il y a un côté « unité », ça ramène les gens ensemble. Ça a un côté fédérateur.

S : C’était vraiment un plaisir perso de remixer ce son-là ou c’était juste un pur délire ?

Hugel : C’était juste un délire ! A la base, je trouvais que le sample était fédérateur et je me suis dit « je vais faire un édit DJ pour les gens », pour mes sets, pour Ibiza, les festivals… Je l’ai mis en gratuit sur Internet et ça s’est emballé de ouf ! Genre en 1 semaine, on avait atteint des scores incroyables. Après les labels se sont mis au milieu et on en a fait un truc officiel.

Comment tu as géré cette propulsion soudaine sur le devant de la scène ?

Hugel : Franchement, pour être honnête avec toi, il n’y a pas grand chose qui a changé dans ma vie. J’ai juste une voiture plus grosse, un appart’ plus gros et une femme moins grosse (rires).

Stan K : (Rires) Je ne m’attendais pas du tout à cette réponse ! (rires) Tu comptes t’attaquer à d’autres séries ?

Hugel : Je ne vais pas prendre une série pour me dire « tiens, je vais faire un son ». C’est juste que là, c’est tombé comme ça. Après, moi je suis de Marseille. J’ai grandi avec les italiens et les corses. La chanson « Bella Ciao », j’ai grandi avec, je la connaissais depuis toujours. Dans les bars, ça joue à la guitare, en acoustique.

Par rapport à ça, j’ai vu dans une interview que tu étais DJ résident pendant un certain temps. A quel moment tu t’es dit « je vais aller plus loin, je vais créer mes sons » ?

Hugel : Je ne sais pas trop en fait. Moi, à la base, quand je pars de chez mes parents, j’ai 17 ans. J’arrête l’école, je me fais virer… Je me dispute avec mon beau-père, à l’époque, on se bagarre et tout, ils me mettent dehors. Donc à 17 ans, je me retrouve dehors. Je suis dans la musique et mon rêve, c’est devenir DJ résident. Je me dis « le jour où je serai DJ résident, j’aurai réussi dans la vie et j’aurai réussi ma vie ». Ce qui n’est pas la même chose. Je suis devenu DJ résident.

artiste logo hugel

Quand je suis devenu DJ résident, j’ai rapidement eu envie de produire mes sons, mes édits, mes remix… Je ne sais pas. Ça s’est fait naturellement. Au bout d’un moment, quand tu as un son qui sonne, tu te dis « tiens, j’ai envie de le signer ». Tu le signes et ensuite, tu te rends compte que tu as un potentiel et que tu peux passer les étapes. Je kiffe mixer, c’est ce que j’aime le plus au monde. Faire la fête avec les gens, partager ce moment quand tu es avec eux sur scène. Que ce soit un petit club ou sur une grosse scène. J’adore partager ça avec les gens. Je me suis dit « si tu as la possibilité de sortir des disques et de faire ça dans la planète entière au lieu de le faire que dans ton club où tu es DJ résident, pourquoi pas ! ».

Tu as fait les premières parties de David Guetta. Qu’est-ce que ça fait quand tu as David Guetta qui t’appelle pour te proposer de l’accompagner sur certaines de ses dates ?

Hugel : David Guetta ne m’a pas appelé. Ça, c’est la légende urbaine (rires). La vérité, c’est qu’on a le même agent. Je suis signé chez CAA, l’agence de booking en Angleterre. Notre agent, c’est Maria M. C’est la personne qui s’occupe de nos bookings et du coup, Maria vu qu’elle gère les booking de David, elle m’a aussi placé sur certaines dates. C’est comme ça que ça s’est fait. Doucement, doucement. J’ai fait 1, 2, 3 dates ; puis 4, 5… Puis après Ibiza, Ushuaia en plus de la première partie de la tournée d’Europe. Voilà, c’est comme ça que ça s’est fait.

S : Il y a un(e) artiste avec qui tu aimerais de collaborer ?

Hugel : Moi, j’aimerais réellement travailler un jour avec un artiste comme Drake ou The Weeknd… Quelqu’un comme ça. Quelqu’un qui soit très urbain et très pop à la fois. J’aimerais amener ça dans la House. J’aimerais arriver à avoir un son nouveau en amenant ça dans la House.

Rien à voir, je vais breaker complètement. Dans un univers parallèle, si tu n’avais pas été DJ, Hugel qu’est-ce qu’il aurait fait ?

Hugel : Il serait pas né. De là où on est né à Marseille, il n’y a pas trop d’options. Si tu ne deviens pas DJ et que tu arrêtes l’école jeune, les options, elles ne sont pas trop brillantes. Donc je pense avoir choisi la bonne option et je suis content de ce que je suis devenu.

S : Je te souhaite le top du top. Comme je te dis, ça fait un moment que je te suis. Quelle est la scène la plus ouf que tu aies faite ?

Hugel : La première partie de David Guetta à Paris Bercy. C’était mon premier Bercy, c’était plein à craquer et c’est Paris, c’est chez nous, c’est la France. Parce que tu vois, je tourne dans pleins d’endroits, quand je prends le micro et que tu parles en anglais, c’est cool ! Mais quand tu es chez toi, en France, à Paris et que tu parles en français, c’est autre chose.

Tu as un lieu insolite où tu aimerais mixer (en haut de la Tour Eiffel par exemple) ?

Hugel : Un lieu insolite où j’aimerais mixer... En haut de la Tour Eiffel, c’est sûr que ça paraît incroyable… Mais le vrai endroit où je vais mixer bientôt, je pense, c’est la lune !

Stan : (rires) Ah ouais, t’es chaud là ! (rires)

Hugel : (rires) Ouais, je suis chaud comme jamais !

Je finis comme d’habitude mes interviews avec 3 questions. Hugel, ta pire anecdote en live ?

H : Ma pire anecdote en live… Mon pote qui est avec moi, il doit savoir lui. Il est là, il tourne avec moi tout le temps. Moi je retiens pas les trucs pires. Je suis toujours positif !

Stan K : Ça c’est un truc à retenir, toujours voir le positif !

H : ça s’est tout le temps bien passé. Tu vois, on a les étoiles bien alignées.

Ton meilleur souvenir depuis que tu as démarré le DJing ?

H : Première partie de David Guetta à Bercy et première fois à Ibiza aussi. Parce qu’en fait, je m’étais refusé d’aller à Ibiza. J’avais des potes qui me disaient « viens, on va à Ibiza cet été » et moi je disais « nan, je n’irai pas à Ibiza tant que je serai pas booké pour y mixer ». Je n’irai jamais. Et, tu vois, en 2016, j’ai mixé pour la première fois à Pacha. Et c’était incroyable.

Quel(s) conseil(s) tu peux donner aux débutants qui veulent devenir DJ pour les motiver et les encourager ?

Hugel : Ne faites pas ça pour le jet privé ou l’oseille. Sinon, faites du foot. Faites-le avec amour, faites-le par plaisir de ça. Parce que si c’est pour l’argent, ça sert à rien de le faire, ça ne marchera pas.

S : Merci beaucoup Hugel ! Très fier d’avoir pu partager cette scène avec toi !

Hugel : Avec plaisir mon pote !

L'interview d'Hugel vous a plu ? Abonnez-vous !

A la chaîne YouTube ! Cliquez ici pour vous abonner 🙂

Si vous êtes intéressé pour devenir DJ et apprendre à mixer ; alors inscrivez-vous à la Newsletter 😉 Je vous offre des cours DJ gratuits ! ça se passe juste en-dessous 🙂

Cours DJ pro complet gratuit : mixer les 128 BPM !

Cours DJ pro gratuit : mixer les 128 BPM !

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog Formation DJ, c’est Stan ! Aujourd’hui, je vais faire appel à votre oreille.

Je vais passer 2 extraits qui sont les 2 mêmes morceaux mais je les ai mixés de manière un peu différente. J’ai appliqué l’un des nombreux cours DJ Pro que je propose dans mes formations.

J’aimerais que vous me disiez – selon vous – quel est le meilleur extrait. Il faut choisir entre le 1 ou le 2. C’est juste l’enchainement qu’il faut écouter et me dire, d’après vous, quel est le meilleur des 2.

Les extraits des mixs

Pour les extraits, malheureusement, ça ne durera que 4 secondes pour éviter les problèmes de droits d’auteur… Dans la vidéo, je fais donc le maximum pour que vous puissiez distinguer la subtilité.

  • Pour écouter les 2 extraits de mix, RDV sur la vidéo à 30 secondes.

Si sur votre ressenti vous trouvez que le 2ème extrait est meilleur que le 1er, c’est tout à fait normal 🙂

La raison expliquée dans mon cours DJ pro

La plupart d’entre nous trouverons le 2ème extrait meilleur car le temps est calculé. C’est-à-dire que la mélodie du 2ème morceau démarre au moment où le premier morceau se termine.

Tout est bien calculé dans le temps pour qu’il n’y ait pas de cassure, qu’il n’y ait pas de perte de puissance dans le mix et qu’il y ait un effet de continuité. C’est tout l’inverse du 1er extrait où l’on sent un « creux » dans le mix.

Dans le 1er cas, la musique continue, on est d’accord ; mais il n’y a qu’un pied et ensuite la mélodie démarre.

Pour le 2ème mix, le refrain se termine, le 2ème titre commence et tout est calculé dans le temps. Ça fait partie des secrets que j’enseigne dans la formation. C’est un des secrets donnés dans ce cours DJ pro.

Pour les musiques natives en 128 BPM, il y a un secret. Il faut calculer un certain nombres de période de temps avant d’enchainer de cette manière-là. De cette manière, le début du morceau suivant se calera pile poil sur la fin du premier.

Je vous offre ce cours DJ Pro gratuitement !

Si vous êtes intéressé par mixer très pro, très carré, très propre ; eh bien je vous offre gratuitement ce cours. Vous le recevrez sur votre adresse mail. Je vous enverrai le lien de la Playlist Privée de ma chaîne YouTube 😉

Pour recevoir le cours DJ Pro sur la technique pour mixer parfaitement bien les musiques natives en 128 BPM ; il suffit de vous inscrire juste-là 🙂

youtube dessin

​Entrez votre e-mail 🙂

Et recevez gratuitement l’accès à la Playlist Privée YouTube des cours DJ en vidéo pour voir :

  • ​ Le cours du Secret Pro en vidéo pour mixer les musiques en 128 BPM !
  • smartphone appli musique deezer itunes spotify dj tendance musicale

    Tendance musicale : une astuce pour capter la mode

    Tendance musicale : une astuce pour capter la mode

    Aujourd’hui, sur la route du boulot, j’ai croisé un mec qui écoutait de la musique assez fort. Du coup, ça m’a donné une idée pour cet article. Alors là, vous allez me dire « cool Stan, c’est quoi le rapport avec le titre de ton article ? »… eh bien, vous allez comprendre. Je vais partager aujourd’hui une astuce pour capter la tendance musicale.

    Et je ne vais pas vous parler d’aller checker les classements & TOP HITS sur Internet. Mon astuce du jour est un peu plus originale que ça 🙂

    Repérer la tendance musicale sur le terrain

    Par rapport à ce qu’il s’est passé, le mec passe ; j’entends un bruit de fond et puis c’est tout. Mais par exemple, lorsque vous êtes au niveau d’un arrêt de bus, que vous attendez quelqu’un dans un lieu public et qu’il y a du monde autour de vous avec des casques où la musique est forte ; essayez de capter ce que les gens écoutent.

    Très souvent, quand la musique est très forte, on arrive à discerner ce que c’est. Mon astuce est là : connectez-vous avec le terrain pour repérer les tendances musicales.

    Peu importe que la personne écoute avec les applis Deezer, Spotify, YouTube ou même simplement iTunes, j’essaye simplement de capter la tendance musicale. Franchement, vous n’imaginez pas à quel point c’est parlant.

    La plupart du temps, on est très proche de la mode actuelle. Mais il est possible d’avoir aussi pas mal de surprises ! Que ce soit des titres absolument pas diffusés dans les médias, ou des artistes carrément outsiders, cela vous donne une idée de ce que les gens aiment sur le moment.

    Aussi, essayez de repérer la texture du morceau. Cela vous aidera à comprendre les formats musicaux qui fonctionnent le mieux en ce moment. En gros, j’essaye de compiler – dans un coin de ma tête – les titres (souvent connus) les plus écoutés par les gens directement sur le terrain. Ensuite, je ne retiens que les titres les plus récurrents (ou des coups de cœur) 😉

    Autre idée, vous pouvez simplement discuter avec les gens autour de vous (avec vos amis, les amis d’amis, etc.) et simplement leur demander ! Qu’écoutent-ils en ce moment comme formats, titres, artistes

    Conclusion, cela me permet de capter à la fois des titres qui fonctionnent et la mode des formats musicaux.

    smartphone appli musique deezer itunes spotify dj tendance musicale

    Capter la tendance musicale pour mieux gérer votre piste

    Pour raccrocher avec le sujet du blog qui est : le DJing ; si je vous parle de ça, c’est pour une bonne raison.

    Le fait de vous amuser à capter la tendance musicale sur le terrain et hors contexte « soirées » ; ça vous permet de mieux appréhender une piste et de mieux la gérer.

    Si vous êtes connectés avec les tendances actuelles, vous serez encore plus efficace lors de vos sets DJ. Vous pourrez vous amuser à sortir du cadre, lancer des nouveautés plus aisément, vous connaîtrez aussi les titres qui marchent fort en dehors des charts TV & Radio.

    Prêtez attention au maximum à votre environnement : ce que les gens écoutent mais aussi les web radios en magasin… Par exemple, lorsque vous entrez dans un magasin, essayez de d’entendre ce qui est fait, est-ce que vous découvrez des nouveautés voire même des anciens titres qui pourraient cartonner ?

    Ainsi, vous construirez une partie de votre originalité en vous démarquant des DJ qui se cantonnent aux TOP 40, tout en vous assurant de mieux gérer votre piste.

    Abonnez-vous pour ne rater aucune astuce DJ !

    Vous pouvez vous abonner à la chaîne YouTube en cliquant simplement ici 🙂

    Ensuite, inscrivez-vous à ma Newsletter. Vous recevrez tous les articles & les conseils dans votre boite mail. Mais surtout, vous recevrez dans un premier temps (gratuitement) un accès à des cours DJ en ligne.

    Vous gérez ça juste-là :

    Bob Sinclar Stan K DJ français NRJ

    Vous aussi devenez un DJ français !

    Vous aussi devenez un DJ français !

    Je parle d’intégrer la liste des « DJ français », mais je devrais dire de manière générale : « DJ francophones » 😉

    D’autant plus que vous êtes d’un peu partout dans le monde à suivre ce blog Formation DJ et vous être abonnés à la Newsletter ! France, mais aussi Québec, Belgique, Maghreb, Nouvelle-Calédonie

    Quoi qu’il en soit, on va parler des DJ français dans cet article et à la fin (si ce n’est pas déjà fait) pensez à vous inscrire à la Newsletter pour commencer votre formation DJ et intégrer la longue liste des DJ français 😉

    Qui sont les DJ français les plus connus ?

    Sans surprise, ce sont les DJ Producteurs qui arrivent en tête. Pour rappel, ce sont les DJ qui composent et créent des titres.

    Étant donné que presque tous les DJ français produisent des titres anglophones (ou instrumentaux), vous aurez peut-être des surprises parmi les DJ de cette liste.

    Déjà, il faut savoir que nous n’avons rien à envier aux pays non-francophones. Les DJ français sont archi reconnus dans le monde (la légendaire “French Touch” 😉 ) ! Daft Punk, David Guetta, Martin Solveig, Kungs, DJ Snake

    Vous vous doutez bien que selon les goûts de chacun, le classement sera totalement différent. C’est pour cette raison que je vais rester dans le « populaire ». Pour m’aider dans cette rubrique, je me suis appuyé notamment sur le site Top 100 DJ Mag avec leur classement annuel.

    Voici les 20 DJ français (et francophones) les plus connus / mieux notés :

    David Guetta

    Que l’on aime ou que l’on n’aime pas Guetta, il faut tout de même reconnaître que c’est l’un des DJ les plus connus du monde. Qui plus est, un DJ français !

    DJ Snake

    Depuis plusieurs années, DJ Snake s’est imposé comme l’un des plus grands ! Petite anecdote, il a déclaré ne plus kiffer son nom de scène 🙂

    Daft Punk

    Inutile d’extrapoler sur le duo de DJ aux casques. Ils font partie des DJ les plus connus dans le monde !

    Florian Picasso

    Encore un qui prend le nom de « Picasso » pour se faire connaître… Eh bah non ! Figurez-vous que Florian Picasso est l’arrière-petit-fils du légendaire peintre Pablo Picasso !

    Quentin Mosimann

    Ce que j’aime énormément chez ce DJ franco-suisse, c’est son côté show man. J’ai eu l’occasion de le voir une fois en live à Lille, ça envoyait sévère !

    Tchami

    Pour être sincère, je viens de découvrir ce DJ français suite à mes recherches pour cet article ! Il fait partie du collectif « Pardon My French » avec notamment DJ Snake.

    Martin Solveig

    Si je devais lister tous les titres de Martin Solveig, ça prendrait un peu de place. Du coup, je préfère vous lâcher une info insolite. Son nom « Solveig » est inspiré du prénom d’une amie de sa sœur pour qui il avait eu un coup de cœur. Voilà une idée si vous êtes à la recherche d’un nom de scène 😉 Regardez autour de vous 🙂

    Madeon

    C’est un jeune DJ (né en 94) qui a déjà collaboré avec des grands noms de la scène internationale : Coldplay, Lady Gaga ou encore Ellie Goulding !

    Michael Calfan

    Il a été repéré par Bob Sinclar en 2008. Pour ma part, l’un de ses titres que je préfère le plus est : Treasured Soul !

    C’est l’un des DJ qui émerge le plus ces dernières années ! Pour en savoir + sur Sound Of Legend, direction l’interview que j’ai réalisée 😉

    The Avener

    Dans la catégorie des DJ français et connu, un peu de soleil avec un DJ qui nous vient de Nice ! Il s’est fait repéré avec son hit Fade Out Lines.

    Watermät

    Très peu d’infos circulent sur Watermät, mais ses titres sont relativement connus : Frequency, Built, Portland

    Laurent Garnier

    Compositeur et DJ français qui a reçu la légion d’honneur ! Chapeau bas ! Il a également signé pour composer des B.O sur Netflix !

    Popof

    DJ spécialiste de la musique électronique. Il enchaine les millions de vues sur YouTube. J’ai d’ailleurs trouvé une de ses prestations dans une patinoire ! J’ai au moins un point commun avec lui 🙂

    Petit Biscuit

    C’est l’un des nouveaux talents qui émerge à bloc en ce moment. Il a fait sa première composition à l’âge de 16 ans : « Palms » qui accumule plus de 23 millions de vues sur YouTube !

    Joachim Garraud

    Il fait partie des DJ français les plus connus au monde. On le connaît aussi pour son style « retro » avec Space Invaders.

    Bob Sinclar

    J’ai eu l’occasion d’interviewer le DJ français Bob Sinclar sur NRJ. Eh bien, je peux vous dire une chose : c’est un DJ ultra abordable malgré le fait qu’il passe son temps aux 4 coins du globe !

    Kungs

    C’est juste le nouveau talent français qui cartonne à fond ! On le retrouve sur les plus gros festivals du monde. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de le voir en live, il est énorme !

    Ofenbach

    C’est un duo de DJ français (parisien exactement). Même nom que le compositeur « Offenbach » mais avec un seul « f » 😉 J’ai eu l’occasion de les voir sur le même festoch que Kungs, franchement, ils envoient du lourd !

    Bien évidemment, la liste est beaucoup plus longue que ça, mais il faut bien que je m’arrête un jour 🙂

    Faut-il produire de la musique pour être un DJ connu ?

    Pour être très honnête avec vous : oui ! Si votre objectif personnel, c’est d’être mondialement connu ; alors vous serez obligé de créer de la musique.

    Devenir DJ Superstar sans produire des titres, ça me paraît trèèèèèès compliqué !! Cependant, je pense que l’ordre logique reste le suivant : d’abord apprendre à mixer puis composer. Ceci dit, il n’y a pas qu’une vérité ; l’inverse peut fonctionner aussi sans problème. Mais si vous venez à être connu pour vos productions du jour au lendemain, vous serez à l’aise avec le matériel DJ et devant une foule (même si mixer devant 10 000 personnes, ça a une autre saveur que devant 100 😉 ).

    Pour le plaisir...

    Je vous cale un petit top 10 des vrais noms de DJ français qui envoient moins du lourd que leur pseudo 🙂

    1- Martin Solveig

    Martin Laurent Picandet

    Martin Solveig Portrait DJ Français

    2- Watermät

    Laurent Arriau

    watermät dj français portrait

    3- Bob Sinclar

    Christophe Le Friant

    Bob Sinclar Stan K DJ français NRJ

    4- Kungs

    Valentin Brunel

    Kungs dj français live festival

    5- Petit Biscuit

    Mehdi Benjelloun

    petit biscuit dj français portrait

    6- Cut Killer

    Anouar Hajoui

    7- Møme

    Jérémy Souillart

    Mome dj-français portrait

    8- Ofenbach

    Dorian Lauduique & César de Rummel

    Ofenbach dj français portrait

    9- Henri PFR

    Henri Peiffer

    Henri PFR dj live festival tomorrowland

    10- Vitalic

    Pascal Arbez-Nicolas

    Vitalic dj français portrait

    Démarrez votre formation en ligne pour devenir un DJ français... !

    Sur ce blog, vous pourrez démarrer dans 2 minutes vos premiers cours DJ !

    Je vous offre un accès à une playlist privée YouTube avec des extraits de ma formation DJ : 8 cours DJ débutants + 1 cours complet avec un Secret Pro !

    Inscrivez-vous juste en-dessous 🙂

    lady femme fille modern mix formation dj

    Modern Mix 60s – 70s – 80s – 90s

    Modern Mix 60s – 70s – 80s – 90s [défi 12/15]

    Encore un podcast de plus pour mon défi “15 Podcasts de 15 Titres en 15 Minutes”. Découvrez maintenant le 12ème podcast ! Je viens d’uploader un Modern mix ! C’est une playlist mixée avec des reprises de sons des années 60, 70, 80 et 90 !

    Vous pouvez l’écouter juste en dessous. Voici également les liens vers MixCloud & YouTube.

    Juste après, vous avez tous les titres de la playlist que j’ai mixée 😉

    Cliquez ici pour vous abonner à ma chaîne YouTube :

    Ecoutez le Modern Mix

    Taux de réussite du 12ème podcast

    Étant à fond dans le mix pendant l’enregistrement de mon podcast, je n’ai pas fait attention au timing ^^

    Tant pis, j’ai préféré sacrifier le timing au profit de la qualité 🙂

    Le mix fait 17min25. Du coup, je n’ai pas rempli ma mission des 15 minutes (pas bien !! :p).

    Taux de réussite du Podcast : MIX MODERN MIX
    Succès 94%

    15 titres = 100% / Nouveau style = 100% / < 15 minutes = 84%

    La Playlist du Modern Mix

    Voici ma playlist de ce PodKast dans l’ordre :

    01- Bakermat : Baby
    02- Steve Aoki : Thriller
    03- The Riddle
    04- Sound Of Legend : Push The Feeling On
    05- Mr Belt : Good Times
    06- Sash : Ecuador
    07- El Profesor : Bella Ciao
    08- Oliver Heldens : Le Freak
    09- Leandro Da Silva : Samba de Janeiro
    10- Mr Belt : Boogie Wonderland
    11- Sound Of Legend : What A Feeling
    12- El Profesor : Ce Soir (Extended mix)
    13- Guru Josh Project : Infinity
    14- Eiffel 65 : Blue (Remix)
    15- Corona : Rythym Of The Night (Remix)

    apprendre a mixer dj debutant pack

    Apprendre à mixer : voici un pack débutant gratuit !

    Apprendre à mixer : des cours gratuits pour devenir DJ !

    Bienvenue sur mon blog Formation DJ ! Je propose aux novices un pack DJ débutant pour apprendre à mixer.

    Ces cours DJ en vidéos sont issus de ma formation complète Devenir DJ Pro. Il est possible de rejoindre mon école DJ en ligne seulement quelques jours par an. Pour patienter et découvrir l’univers DJing, je vous propose des extraits de ma formation gratuitement. Vous suivrez ma pédagogie et vous ressentirez immédiatement les premiers effets positifs et vous ferez vos premiers pas en tant que mixeur 😉

    Pour apprendre à mixer, il faut connaître les bases

    Le meilleur moyen d’apprendre les bases du DJing, c’est de procéder par étape et par ordre logique. Vous découvrirez dans ces échantillons de ma formation, un contenu sérieux pour apprendre à mixer si vous êtes débutants. Tous mes élèves me font des retours positifs quant aux résultats obtenus… simplement avec ces extraits !

    Autrement dit, cet article et ces cours offerts sont un peu le “mixer pour les nuls” du web ! Donc rassurez-vous, ça restera facile ! On ne parlera pas de scratch ou de mix vinyles ici 😉

    Découverte de l’univers DJ

    Dans ces vidéos, vous découvrirez comment brancher le matériel (avec un port USB), installer le logiciel DJ et le paramétrer.

    On crééra également nos premières playlists. Vous aurez une liste de titres audios à rentrer dans votre logiciel. Mais vous pourrez tout à fait la compléter avec vos remix MP3, etc.

    Bien évidemment, le matériel DJ et le logiciel de mix peuvent varier (Serato, Rekordbox, Traktor, Virtual DJ…), mais dans les grandes lignes, vous retrouverez les mêmes fonctionnalités.

    De mon côté, j’utilise Serato DJ.

    Découverte du matériel DJ

    Avant de passer à vos premiers enchainements et réaliser vos premiers mix, je vous présenterai :

    • La table de mixage où je vous explique les principaux boutons : fader, volume, les potards (basses, mediums et aigus), le cross fader, etc.
    • Les platines avec les principales fonctionnalités à maîtriser : le pitch tempo, les pads et le sampler, le master key, le jog wheel, le mode vinyle, les loops…

    Dans cette leçon, j’utilise du matériel Pioneer DJ et notamment le contrôleur DDJ-SX. Aucun problème pour suivre cette vidéo si vous avez une autre référence (les CDJ 2000 Nexus couplées avec la DJM 900 Nexus) ou une autre marque (comme Denon ou Hercules, par exemple).

    Maîtriser vos premiers enchainements

    A cet endroit, les leçons DJ que je vous offre vous permettront de faire vos premiers pas avant de rejoindre le cercle des grands DJs. Je vous apprendrai ici à capter le beat, caler au tempo et des techniques de mix pour mixer 2 titres ensemble.

    Par contre, soyons clairs : exit la touche SYNC !

    • Je vous expliquerai comment utiliser les boutons principaux de la platine DJ que sont les boutons PLAY/PAUSE et CUE.
    • On apprendra ensuite à réaliser vos premiers enchainements avec différents exercices (passer d’un titre à un autre de manière fluide avec une transition simple).

    Au total, vous avez 8 extraits de ma formation « Devenir DJ Pro » pour apprendre à mixer.

    Cours vidéo avec un secret pour DJ Pro

    Si vous êtes déjà dans le game DJ ; je vous offre également l’un de mes nombreux cours complets concernant les Secret Pro.

    Je vous présenterai plusieurs notions importantes dont les fondements de la structure musicale « 128 BPM ». Ce cours « mixera » (sans jeu de mots 😉 ) : théorie musicale et techniques de mix. Vous saurez décomposer un titre : intro, couplet et refrain.

    Vous avez accès à un cours de 35 minutes sur le secret pour mixer les musiques en 128 BPM !

    Grâce à ce cours, vous pourrez développer votre créativité et aller plus loin avec votre passion pour la musique.

    apprendre a mixer dj debutant pack

    Le guide pour devenir DJ Pro

    Comme on dit « jamais 2 sans 3 », j’ajoute dans ce pack débutant pour apprendre à mixer, mon guide pour devenir DJ Pro.

    Dedans vous y retrouverez le secret pour mixer les musiques en 128 BPM version écrite avec un exercice.

    Mais aussi :
    – Le matériel que je préconise pour démarrer en DJing (et pourquoi je conseille un MacBook de chez Apple et pas autre chose),
    – La liste des principaux formats musicaux (Deep House, Hits, Années 80…),
    – Et surtout ! Le triangle de la réussite du DJ Pro !

    Je partagerai aussi quelques astuces :
    – Comment utiliser votre chaîne Hi-fi ou votre sono classique grâce à un branchement très simple avec un câble RCA,
    – Comment éviter de payer un casque dès le départ lorsque vous démarrerez votre cursus DJ…

    Recevez votre accès gratuit pour apprendre à mixer maintenant !

    Si vous en êtes à cet endroit de l’article, il est fort probable que vous ayez envie d’apprendre à mixer et développer votre personnalité artistique.

    C’est pourquoi je vous propose de recevoir gratuitement votre accès à la Playlist Privée YouTube des cours DJ en vidéo pour apprendre à mixer.

    Il suffit de vous inscrire juste en-dessous avec votre prénom et votre adresse mail.

    Jog mode cdj vinyle pioneer ddj formation dj

    Jog mode : Comment désactiver le mode vinyle sur Rekordbox ?

    Comment désactiver le mode vinyle sur Rekordbox sans le Jog mode ?

    L’autre jour, j’étais en coaching privé avec l’un de mes élèves, et il y a eu un « problème » lors d’un enchaînement.

    Je mets le mot « problème » entre guillemet car ce n’en est pas réellement un. Ce qu’il s’est passé, c’est que le Jog mode était sur « vinyle ». Sans faire exprès, mon élève a touché le haut du Jog. Ce qui a eu comme résultat de stopper le titre en lecture (comme cela se serait produit avec un vinyle).

    Heureusement qu’on était seulement entre nous. Imaginez le résultat en live !! Les 2 titres se décalent et votre mix ne ressemble plus à rien. Et il suffit juste de frôler le Jog pour que cela se produise !

    En réalité, il faut simplement appuyer sur le bouton « Jog mode » pour éviter ce genre de soucis. Sauf que certains contrôleurs n’ont pas cette fonction. C’est le cas notamment de la DDJ-RB. Il faut donc aller changer les paramètres dans Rekordbox. Ça tombe bien, c’est le sujet du jour : « Comment désactiver le mode vinyle sur Rekordbox sans le Jog mode ? ».

    Jog mode et Jog : Kesako ?

    Pour commencer, on va re-situer tout de suite les choses. Je vous en ai parlé dans ma vidéo (et mon article) sur la présentation de la platine DJ. Le Jog (ou Jog Wheel) est l’énorme plateau rond que vous trouvez sur les platines.

    C’est la partie de la platine qui vous permet de recaler au tempo vos titres lors de vos enchainements. Vous pouvez le faire tourner vers la droite ou vers la gauche pour accélérer ou décélérer un titre. De cette manière, vous pourrez rattraper le temps du morceau en cours de lecture.

    Ce Jog dispose de 2 modes (d’où le « Jog mode » 😉 ). Il est possible de lui attribuer le mode « CDJ » ou le mode « Vinyle ».

    Jog mode cdj vinyle pioneer ddj formation dj

    Quelle différence entre « CDJ » & « Vinyle » ?

    Pour les platines dites « CDJ », la différence majeure que l’on peut constater entre les 2 modes est assez simple et subtile.

    En gros, si vous activez le Jog mode sur « CDJ », vous pourrez toucher le Jog sur sa tranche et sur le dessus. Le résultat sera le même. C’est-à-dire que vous pourrez avancer ou ralentir le morceau sans perdre la lecture.

    A l’inverse, avec le mode « Vinyle », le plateau de la platine simulera celui d’une platine vinyle (d’où le nom donné à ce mode 😉 ).

    Résultats :

    1- Pour avoir le même effet que le mode « CDJ » (accélérer ou décélérer le morceau sans perdre la lecture), il faudra uniquement toucher le Jog sur sa tranche.
    2- Lorsque vous le toucherez sur le dessus, alors la lecture s’arrêtera et le titre se mettra en pause. Lorsque vous enlèverez votre doigt, la lecture reprendra.

    Il n’y a pas de meilleur choix. Là-dessus, c’est au goût de chacun. Généralement le mode vinyle est très apprécié des DJ qui scratchent 🙂

    Le Jog Mode n’est pas toujours présent

    Je vous le disais dans l’introduction, le « Jog mode » (qui permet de basculer d’une fonction à l’autre) n’est pas toujours présent. Certains contrôleurs (comme la DDJ-SX dont je dispose) ont le bouton.

    En l’occurrence, le contrôleur de mon élève (la DDJ-RB) n’en possédait pas.

    Dans ce cas, il faut rentrer dans les paramétrages du logiciel. Ce qu’il faut, c’est assigner une touche de votre clavier d’ordinateur à chacune des platines (1 et 2). Et ce sont ces lettres qui simuleront le « Jog mode » lorsque Rekordbox sera lancé.

    Pour ça, il faut d’abord connecter votre matériel DJ.

    Comment désactiver le mode vinyle avec Rekordbox ?

    Maintenant que votre matériel est connecté, vous pouvez lancer le logiciel Rekordbox.

    Une fois ce dernier ouvert, voici la manip’ à faire pour assigner à vos lettres la fonction « Jog Mode ».

    1- Ouvrez les préférences.
    2- Cliquez sur « Clavier ».
    3- Checkez les « Lecteurs A & B » et trouvez l’emplacement « Mode Vinyle » ou « Jog Mode ».
    4- Assignez une lettre de votre clavier (une lettre différente pour chaque lecteur).
    5- Lorsque vous appuierez dessus, Rekordbox passera en mode « CDJ » (vinyle désactivé).

    rekordbox logo

    Et si c’est impossible, que faire ?

    Si vous ne trouvez pas ou que c’est impossible car le matériel ne vous le permet pas, alors la seule chose à faire est d’être attentif le plus possible ! Pensez à toujours utiliser le Jog sur sa tranche.

    Abonnez-vous & partagez l’article !

    Si l’article vous a aidé, n’hésitez pas à le partager ! Il peut aider d’autres DJ 😉

    Pensez aussi à vous abonner à la chaîne YouTube !

    Et surtout !! Inscrivez-vous à la Newsletter ! Je vous offre en même temps mon Guide pour devenir DJ PRO et l’accès à la Playlist Privée YouTube avec mes cours DJ. Ce sont des extraits de ma formation. Inscrivez-vous avec le formulaire juste en-dessous ! 🙂

    logo NRJ

    FORMATION DJ sur NRJ : Le Podcast

    FORMATION DJ sur NRJ : Le Podcast

    J’ai eu l’occasion de présenter mon blog Formation DJ sur NRJ. Je vous ai mis les podcasts (les 2 s’enchainent l’un à la suite de l’autre) à disposition, ainsi que la retranscription texte de mon interview sur NRJ. 🙂

    Interview NRJ n°1

    Nicolas Théret (journaliste NRJ) : …Dans l’actu également, le futur Martin Garrix ou David Guetta s’entraîne peut-être dans sa chambre. Grâce à Internet, il est désormais possible de se former au DJing en restant chez soi. Un blogueur Valenciennois tient un blog sur la formation en ligne au métier de DJ. Il aide des débutants à mixer sur des platines sans être physiquement présent. Écoutez

    Du coaching via Internet

    Stan K : En fait, c’est simple. On a un outil formidable qui s’appelle Skype et je guide à travers ce logiciel la personne en face de moi. La personne a son matériel de son côté avec son ordinateur ou ses clés USB… Enfin, tout le matos DJ qu’il faut. En fait, je guide à travers ce que je vois en vidéo. Donc en fait, je lui demande soit parfois de me mettre en écran Skype son écran d’ordinateur à lui, comme ça je vois ce qu’il se passe sur son logiciel. Ou alors, sur son matériel, comme ça, je vois ses techniques, comment il utilise les potards, les faders… Enfin toute la technologie DJing pour mixer.

    Priorité à l'audition

    L’audition joue énormément ! D’ailleurs, ce qu’on préconise au maximum, c’est d’abord l’oreille et ensuite le visuel. Moi, ce qui m’intéresse avec le visuel en visioconférence, c’est de voir comment il utilise – lui – ses boutons pour donner un rendu audio.

    Nicolas Théret : Vous pouvez retrouver des conseils gratuits sur le blog Formation-DJ.com

    logo NRJ

    Interview NRJ n°2

    Nicolas Théret (journaliste NRJ) : …Dans l’actu également, des conseils pour devenir DJ ! C’est ce que propose un blogueur Valenciennois. Pour lui, le DJing, c’est un peu plus qu’un passe-temps. Sur son blog, il donne un tas d’astuces pour en faire son métier, écoutez.

    Stan K : Ce que je propose sur le blog en fait, c’est une partie « technique ». C’est obligatoire pour les personnes qui n’y connaissent rien. J’enseigne les techniques qu’il faut pour vraiment maîtriser l’outil. Il y a les techniques basiques et les techniques Pro aussi pour mixer parfaitement bien. Il y a une partie plus théorique et intellectuelle sur la structure musicale, la musicologie, quelle musique utiliser à quel moment de la soirée, ce qu’il faut avoir dans votre playlist pour assurer une soirée complète… Et une 3ème partie sur le développement de sa structure entrepreneuriale, c’est très important pour se vendre. Et là, j’accompagne vraiment jusqu’au bout. C’est-à-dire du début où la personne n’y connaît rien jusqu’à la fin où il a son entreprise.

    J’explique même sur le tout dernier module comment faire lorsque les soirées sont un peu galères, lorsqu’on a un creux dans la soirée, comment rattraper les choses.

    Nicolas Théret : Si vous êtes intéressé, vous retrouvez des conseils gratuits sur le blog Formation-DJ.com

    Abonnez-vous !

    Suite à cette interview sur NRJ, je vous propose 2 choses :

    1- Abonnez-vous à la chaîne YouTube en cliquant ici !
    2- Inscrivez-vous à la Newsletter ! Je vous offre gratuitement votre accès à la Playlist Privée YouTube des cours DJ en vidéo pour apprendre à mixer.

    Ça se passe juste en-dessous 🙂

    ​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ + ​mon guide pour devenir DJ Pro

    ​​​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ