Interview Max M - Introduction

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo ! C’est Stan Kayh et je suis dans les studios avec Max M. Est-ce que tu peux te présenter un petit peu ? Nous parler de toi, de ce que tu fais, depuis combien de temps tu fais de la production musicale ? Depuis combien de temps tu es DJ ? Parce que tu fais les 2 🙂

Alors, j’ai commencé le DJing quand j’étais ado, donc ça fait quelques années on va pas dire exactement combien d’années voilà ! Et la prod cela fait trois ans que je produis sérieusement.

 

Et quel est ton style musical ? 

Alors, c’est difficile à définir. Il y a toujours des gens qui me trouveront trop Pop ou trop EDM. On peut dire que je suis à la croisée des chemins. Moi j’aime bien dire que c’est de la Future Dance, parce que c’est un nom qui n’est pas pris pour le moment ^^ Et puis, on est vraiment sur un mix entre la Pop et la Dance avec une vraie couleur EDM quand même. 

 

Oui pour ceux qui iront écouter ce que tu fais, c’est vrai que tu as un spectre quand même assez large.

C’est ça, je n’aime pas coller à une case. Je pense qu’il y a des choses très bonnes dans tous les genres, et j’aime bien les mélanger, de manière harmonieuse…En tout cas c’est ce que j’essaie de faire 🙂

Max M a gagné 2 prix au concours américain "Unsigned Only"

Max M, quand on s’est rencontré, c’est parce que tu venais parler sur NRJ d’un concours que tu as gagné aux Etats Unis, est-ce que tu peux nous en dire plus ?

Oui, alors le concours s’appelle Unsigned Only et c’est un concours américain qui est ouvert aux artistes du monde entier. Il récompense les meilleurs morceaux dans plusieurs catégories dont la catégorie EDM / Musique Électronique. Il faut savoir que les américains ont tendance à mettre un petit peu tout dedans, tout ce qui se rapproche de la dance. En gros de la Pop un peu électronique fera partie de cette catégorie. Ça c’était pour votre culture ; ) Donc un de mes titres, Under Water a gagné la deuxième place dans la catégorie EDM et un autre de mes titres Imaginary Problems, lui a gagné la première place dans la catégorie du meilleur clip professionnel.

Tu me disais qu’il y avait du beau monde dans le jury ?

Oui l’an dernier il y avait Dua Lipa ou Coldplay. Cette année, on avait le chanteur de the Cure et des responsables de grosses majors type warner. C’est vraiment un jury professionnel !

Alors je crois aussi que tu as participé à un autre concours l’an dernier ?

Oui alors je me suis inscrit au concours parce que je m’étais distingué sur une plateforme de réseau entre artistes et les responsables de la plateforme m’avaient proposé de m’inscrire. Ça a été ma première expérience de ce genre de concours et j’ai terminé en finale ! Donc là effectivement, ma musique est passé devant Dua Lipa, Coldplay, Baby Rexha et j’en passe…On était 25000 participants je crois, il y en a 2% qui sont en final ! Donc déjà pour moi, c’était quand même super ne serait-ce que d’être en finale !

 

Tu me disais que tu étais le seul français en finale de ce concours ?

Oui, le seul producteur français en finale ! Ca m’a quand même conforté dans le fait que je devais continuer à pousser mon projet, parce que j’arrivais quand même à me distinguer parmi les autres.

Est-ce que participer et gagner ce concours ca t’a ouvert des portes ?

Alors déjà être finaliste l’an dernier ça m’avait ouvert des portes. Il y a vraiment des grosses maisons de disques notamment qui sont dans le jury.  Ils ont voulu gardé contact et savoir ce que je sors régulièrement. Pour celui que j’ai gagné cette année, c’est assez recent, mais c’est vrai que ca commence à me permettre de faire parler du projet et d’avoir une écoute un peu plus attentive. Il y a des milliers de titres qui sortent tous les jours, et les professionnels ne peuvent pas tout écouter. Quand on arrive et qu’on dit qu’on a gagné deux prix aux Etats-Unis c’est sûr qu’on a une écoute un petit peu plus favorable.

Par exemple ça m’a permis d’avoir un playlisting sur Clubbing TV, ce qui est quand même énorme, et sur Spotify aussi. Et bien sûr ça permet d’avoir l’attention des médias.

Interview Max M par Stan Kayh

Les projets passés et à venir de Max M

Si les gens regardent ta chaine Youtube ou ton soundcloud, ils vont voir un nom qui devrait leur parler, puisqu’il a travaillé sur certains des plus grands titres de David Guetta, c’est Chris Willis. Comment tu as réussi à travailler avec lui ?

Alors oui, franchement c’était fou ! J’ai eu l’occasion de rentrer en contact avec lui grâce à un contact commun, mais malheureusement ça s’est fait pendant le premier confinement, donc a travaillé quasi exclusivement à distance en visio.  Il avait pu écouter ce que je faisais grâce à notre contact commun donc, et il a vraiment trouvé ça super cool. Donc on a travaillé ensemble et puis il a enregistré deux titres « I Will Be Up » et « If This Is What It Feels Like » en duo avec une chanteuse d’argentine. Ça a été une super expérience pour moi, c’est un grand professionnel, il a un studio hyper impressionnant.

Est ce que tu penses participer à d’autres concours prochainement ? 

Alors j’ai 2 titres en compétition dans le concours où Dua Lipa et Coldplay sont jury dont on parlait avant. Et je me suis aussi inscrit à un gros concours en Australie. Mais en vrai il n’y a pas beaucoup de gros concours. Les 2 américains auxquels j’ai participé sont vraiment les plus prestigieux. Notamment en terme de reconnaissance mais aussi en terme de cadeaux ^^. J’ai gagné une vidéo produite par le plus gros studio américain de vidéos pour les artistes, pour le titre de mon choix. J’ai aussi gagné un drone professionnel pour faire des vidéos. Et aussi pas mal d’abonnements sur des sites de Booking, de merchandising, les catalogues des labels et des éditeurs…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi   DJ Guest et Résident : les avantages !

Et sinon tu nous as parlé de 2 titres que tu vas faire concourir, mais sinon c’est aquoi tes actus d’ici la fin de l’année ?

Je prévois un ep de luxe parce que j’ai sorti mon premier EP cette année. Et j’ai une version deluxe pour la fin de l’année avec des remixes inédits, fait par un DJ que j’affectionne beaucoup qui est d’ailleurs plutôt connu et qu’il ya eu des gros gros carton en france il y a quelques années et un nouveau titre qui sera avec.

Mais bon, en général j’ai toujours un ou 2 titres d’avances, pour ne pas être dans le rush et pouvoir sortir des titres de qualité. A chaque morceau on s’améliore, donc il ne faut pas hésiter à en produire un maximum.

Les 3 dernières questions

Alors, on va terminer par les petites questions que j’aime bien poser en fin d’interview. Est-ce que tu as une anecdote sur ta “pire” expérience en tant que DJ ?

Un copain avec qui je faisais du mix qui laisse tomber sa bouteille de bière sur la platine, ça fait ça fait une coupure que tu dois rattraper… Bon tu réagis, t’as pas le choix mais ça c’est une mauvaise anecdote !

Et ton meilleur souvenir en tant que DJ ?

Je dirais quand j’ai fait la plus grosse soirée où il y avait je crois 2000-2500 personnes. Quand tu te rends compte que tu peux mettre le feu à une piste aussi grande, je trouve ça vraiment galvanisant ! Et en même temps c’est un peu flippant parce que tu as des responsabilités, c’est à dire t’as intérêt à bien avoir préparé ton set et puis à t’adapter !

Est-ce que tu aurais un conseil pour les gens qui aimeraient se lancer dans le métier par exemple DJ ou même Producteur ?

Pour la prod il faut avoir conscience que c’est un milieu très compliqué, très difficile. Il faut vraiment croire en soi, s’accrocher.  Il faut surtout prendre les commentaires qu’on peut recevoir avec un maximum de distance. Par exemple, un des titres avec lequel j’ai gagné le premier prix aux États-Unis, on m’avait dit en commentaire sur les réseaux aussi qu’il n’était pas au point, que j’étais un mauvais producteur… D’autres le trouvait génial. Quand on débute on cherche un peu ses repères, on a beaucoup de mal à démêler le vrai du faux. Il ne faut pas oublier que la musique, comme tous les arts, a une grosse part de subjectivité. L’important c’est de retenir les commentaires constructifs qui vont te permettre d’évoluer.

 

Bon, et sinon Max M, c’est quoi ton secret pour être arrivé premier au concours ?

Je n’ai aucun secret… Je pense que j’avais ces titres là, je savais qu’ils avaient un potentiel… L’inscription au concours c’est 20 euros, C’est vraiment hyper accessible. Il n’y a pas de secret à part finalement avoir tenté ma chance ! Après il faut y croire un peu, être fier de ce qu’on présente. Tu vois sur le titre qui a remporté le prix du meilleur clip, c’est quelque chose qui a été fait ici dans la région, avec un petit budget. Mais tout le monde sur le tournage y croyait, c’était une super ambiance, une super expérience. Et je pense que ça transparait dans le clip et que c’est ça qui a su toucher les artistes du jury.  Il y a un petit facteur chance mais tu le provoques : en travaillant dur, en croyant à ton morceau, en le testant auprès de ton réseau, en m’inscrivant à des concours…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi   Le Bouton CUE de ma PLATINE est MORT pendant mon set DJ !
Partager l'article
 
 
   

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ + ​mon guide pour devenir DJ Pro

​​​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ