Le sujet DJ d’aujourd’hui concernera le fait de mixer en streaming avec des services comme Spotify ou SoundCloud.

C’est une question de BigTom qui a rejoint mes Formations DJ en ligne que je trouve très pertinente.

C’est vrai que dans les logiciels de mix comme Serato ou rekorbox, on voit apparaître la possibilité de mixer directement en stream.

Alors, est-ce une bonne idée ?

Je vous partage 7 raisons pour lesquelles je vous recommande TRÈS FORTEMENT de NE PAS utiliser le streaming pour vos mix live lors des évènements DJ !

Et pourquoi je vous conseille d’avoir les titres en MP3 (320) ou WAV sur votre ordinateur (ou vos clés USB) !

1- S’il n’y a pas de réseau

Imaginez que vous posiez votre matériel DJ (platines / table de mixage ou contrôleur…). Vous installez votre ordinateur et au moment de démarrer votre set, vous vous rendez compte que le service streaming est indisponible !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi   Le Bouton CUE de ma PLATINE est MORT pendant mon set DJ !

En regardant de plus près, vous remarqué que le Wi-Fi ne prend pas.

Ouf ! Vous pouvez utiliser votre 4G / 5G 🙂

Sauf que là aussi, black-out !

C’est ce que j’ai vécu lors d’une soirée sur Valenciennes au Black Betty car la salle était légèrement en sous-sol !

Même si ce cas de figure reste très rare, cela peut arriver !

Et le jour où vous voulez mixer en streaming dans ce genre de discothèques, je vous souhaite bon courage !

2- Mixer en streaming avec un connexion qui coupe

En restant dans le thème « réseau », admettons que vous ayez une connexion internet. Pouvez-vous être certain qu’il n’y aura pas de coupure durant votre set DJ ?

Si ce sont des coupures rapides entre 2 titres déjà chargés, ça va. Ça sera transparent.

Mais si la coupure intervient pendant une de vos transitions dans votre mix, ça risque de faire tache 😉

Voilà une seconde raison pour laquelle je vous conseille d’avoir vos tracks en « dur » sur votre disque dur d’ordinateur.

Playlist Spotify mixer en streaming

3- Le réseau tient la route… Mais !

Le débit est-il suffisant pour charger rapidement vos morceaux de musique ?

Heureusement ça reste du son et donc hyper léger face à la vidéo !

Mais quand même !

Si vous veniez à mixer dans une zone où le débit est très faible, il est fort à parier que la qualité de votre prestation de DJ professionnel sera impactée !

Le fait de posséder les titres vous évitera encore une fois un problème 😉

4- Vous dépendrez des plateformes digitales

On a fait le tour pour les problématiques que l’on peut rencontrer avec la connexion web. Les raisons suivantes concerneront les musiques en elles-mêmes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi   DJ : 3 clés pour tester des nouveautés pendant votre set !

Si vous décidez de mixer en streaming via un store d’une plateforme de musique en ligne (Spotify, beatport…), rien de nous assure que vous trouverez « à vie » le morceau !

Vous serez à la merci des services de musique online et le jour où elles décideront de supprimer le morceau (ou si c’est l’artiste qui le fait), vous ne pourrez plus l’intégrer dans votre set !

5- Mixer en streaming - Les version « Extended »

Cela rejoint légèrement le point précédent !

Si vous aimez mixer avec les versions « extended » des titres EDM, Dance, Urbain… Ce n’est pas une certitude que vous les trouviez sur Spotify ou SoundCloud !

Même si c’est largement jouable de mixer avec les edit « originaux », c’est parfois plus confort d’utiliser les versions étendues avec la batterie avant & après.

Ces versions n’existent parfois qu’avec des remix alternatifs qui n’existent pas avec les services streaming.

musique remix formation dj mao

6- Vous ne pourrez pas jouer des « Pépites » !

Je ne pouvais pas espérer meilleure transition pour amorcer ce point n°6 !

En parlant de « versions alternatives », si vous décidez de mixer en streaming et seulement de cette manière, alors exit les remix & les mash’up !

Vous n’en trouverez quasiment aucun sur Spotify & beatport.

Peut-être un peu sur SoundCloud.

Mais la plupart du temps, ce que j’appelle des « pépites » sont des versions remixées unreleased (non sorties) qu’il faut demander à des DJ (idem pour les mash’up).

Ce sont des versions que très peu de gens jouent et c’est ce que j’aime ! Je trouve que ça donne du relief à votre mix DJ !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi   COVID : Comment reprendre le mix DJ après une longue pause ?

Pour moi, je considère que ce point n°6 est vraiment le plus important de tous !

7- Bye Bye les IDs

Dernier point que je souhaitais partager avec vous : les IDs !

Ce sont des titres qui ne sont pas encore sortis & distribués sur les plateformes digitales. Vous vous doutez bien que mixer en streaming avec des titres non sortis est impossible 🙂

Peut-être sur SoundCloud s’il y a un leak, mais ça reste extrêmement rare et l’ID risque d’être striké très vite.

Partagez votre vision !

Dites-moi si vous avez déjà utilisé les services streaming pendant vos mix DJ !

Qu’en pensez-vous ? Bonne ou mauvaise expérience ?

Aussi, profitez-en pour vous inscrire à la Newsletter gratuitement ! Vous recevrez en plus le Guide pour Devenir DJ Pro + un accès à la playlist privée des extraits de mes cours provenant de mes formations DJ en ligne !

Vous pouvez vous inscrire juste en-dessous 😉

Partager l'article
 
 
   

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ + ​mon guide pour devenir DJ Pro

​​​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ