L’importance de mixer plusieurs styles musicaux

Je vais vous livrer une histoire personnelle. J’aime beaucoup les formats FDM, EDM & Deep House et à l’époque, je ne jurais que par ces styles musicaux…

A un point tel que je refusais carrément des soirées si je devais mixer un autre format que les 3 évoqués au-dessus.

Et si par le plus grand des hasards, je devais m’adapter à la piste (alors que mon client m’avait dit OK pour jouer Electro), je continuais dans mon idée… quitte à perdre le public… GRAVE ERREUR !

De moins en moins de soirées

Forcément ! Entre refuser des dates à cause du style musical et moyennement satisfaire le public qui venait me voir, il était difficile de trouver de nouvelles dates.

Puis, j’ai eu la vérité en face :

  • Soit je continuais à agir de cette manière et je pouvais revendre mon matos, passer à autre chose et oublier le DJing ;
  • Soit je changeais ma façon de faire, mon approche et je pouvais espérer remonter la pente…

J’ai décidé de changer et d’opter pour un pluri-format

Et ça a été difficile au début. J’ai dû apprendre à mixer sur du R’n’B, sur du Moombahton et même des années 80 !

Et pour la plupart de ces nouveaux formats, j’y ai pris goût ! Au début, je n’aimais pas du tout mixer Reggaeton ou Trap et finalement… je kiffe !

Avec le recul, c’était la meilleure des solutions ! Déjà parce que maintenant, je mélange les formats à toutes mes soirées (les fois où je tombe sur un club qui me demande de jouer 1 seul style toute la soirée sont très rares). Et surtout, je ne perds plus ma piste comme à mes débuts !

Conclusion : public content = patron content = nouvelles dates. C’est pas plus compliqué !

Ne faites pas la même erreur !

Je vous en ai parlé dans mon article précédent sur les 5 formats musicaux pour démarrer, je ne préconise pas du tout, mais alors pas du tout de s’enfermer dans un seul format pour démarrer !

Déjà parce que mixer différents formats musicaux vous permettra de développer vos techniques de mix bien plus vite ! Et parce que pour être reconnu dans un style en particulier, il faut être – la plupart du temps – producteur également (ou alors, trouver une résidence dans un club qui ne joue que le style musical qui vous plait ! Mais ça serait un gros coup de chance et puisque vous démarrez, vous ne pouvez pas miser là-dessus).

Soyez donc pluri-formats pour vous lancer ! Vous aurez tout le loisir ensuite de choisir votre voie et d’opter pour les styles qui vous plaisent 🙂

Conclusion

Je tenais à vous faire cet article avec mon histoire personnelle (pas très glorieuse, certes 😉 ), mais qui – finalement – se termine bien.

Donc mon conseil : vraiment, si il y a des formats que vous n’aimez pas du tout, prenez sur vous et essayez quand même de vous y mettre !

Vous n’êtes pas à l’abri d’aimer à un moment donné (ce qui m’est arrivé) et au pire, quand vous commencerez à être vraiment établi, vous pourrez vous permettre d’abandonner certains styles musicaux 🙂

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Catégories : Formation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ + ​mon guide pour devenir DJ Pro

​​​Recevez gratuitement l'accès à la playlist vidéo des cours DJ + ​mon guide pour devenir DJ Pro