music musique remix formation dj mao

Comment jouer des remix en soirée ?

Comment jouer des remix en soirée ?

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog Formation DJ, c’est Stan et aujourd’hui je vais répondre à une question qu’on me pose régulièrement concernant les remix. C’est plutôt une question que l’on me pose lors d’une discussion avec des gens qui ne veulent pas nécessairement être DJ, mais si ça peut permettre à certains DJ débutants avoir une réponse à cette question là…

La question est la suivante : est-ce que tu joues toujours des remix ? J’ai souvent cette question là qui revient « est-ce que tu joues tout le temps des remixes ou est-ce que tu joues aussi les morceaux originaux » ?

Plutôt remix ou original ?

En fait, il n’y a pas de réponse juste. Il y a des établissements qui vont demander que des remixes parce qu’il faut que de la musique inédite… Ceci dit ça reste très très rare. La plupart du temps, il faut faire un mélange. À mes yeux, il faut faire un mélange.

Ça peut aussi arriver d’avoir des soirées où il faut jouer que des morceaux originaux parce que les gens n’aiment que les « radio edit » ou les « version album ».

Mais généralement, on peut mixer les deux. Jouer que des remix : non. Jouer que des versions album, non plus. Je pense que c’est bien de mélanger. Il faut avoir beaucoup de versions remixées. Parfois, ce n’est qu’un rajout de batterie, un beat un peu modifié… C’est ce que l’on appelle des « drum reedit » ou « redrum remix ».

music musique remix formation dj mao

Pourquoi mélanger ?

En réalité, il faut essayer d’avoir plusieurs versions de morceaux différents, comme ça on peut toujours adapter et varier ses mix. De cette manière, on peut toujours changer nos mixs. Par exemple, vous pouvez mettre un morceau 1 en « édit normal » le premier soir et le remix d’un morceau 2 ; et le soir d’après, dans le même ordre : mettre le remix du morceau 1 et la version normale du morceau 2.

Donc voilà, je ne pense pas qu’il y ait de réponse universelle. Il faut juste avoir plein de morceaux encore une fois, il faut vraiment alimenter sa playlist régulièrement pour pallier à toute possibilité.

Et jouer que des remix, à mon sens, ça me paraît quand même très très compliqué d’autant plus que – sincèrement – il y a des morceaux qui sont édités directement en étant des tueries, et c’est très compliqué de les remixer. Ces morceaux sont tellement connus est tellement bien produits que – de toutes façons – les remix ne serviraient presque à rien.

Abonnez-vous !

Je voulais partager avec vous mon point de vue sur cette question puisqu’on me la pose régulièrement lorsque je parle de DJing avec n’importe qui d’ailleurs.

Et comme on est en plein défi 30 vidéos / 30 jours, ça me permet de vous faire une vidéo là-dessus et de partager encore une fois des informations avec vous.

Merci de m’avoir regardé ! 🙂 N’hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires ! Abonnez-vous à la chaîne YouTube !

En complément vous êtes libre de recevoir gratuitement mon Guide pour devenir DJ Pro et l’accès à la Playlist Privée sur YouTube pour voir les cours DJ. Inscrivez-vous juste en dessous :

Par Stan K, il y a
Touche SYNC Formation DJ

DJ : Non à la touche SYNC !

SYNC : DJ, oubliez cette fonction !

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog Formation DJ, c’est Stan et aujourd’hui dans ce défi “30 jours / 30 vidéos”, je vais donner un conseil qui n’en est pas réellement un. C’est plus une orientation, mon point de vue sur quelque chose mais qui vous aidera quand même à progresser par la suite. Je pense que vous avez lu le titre, et que si vous avez cliqué sur la vidéo, vous avez tout de suite compris. Cela concerne la fameuse touche “SYNC” de la platine DJ.

NON à la touche "SYNC" (Synchroniser)

On la voit partout sur les contrôleurs, le matériel DJ séparé (CDJ 2000, CDJ 2000 Nexus…). En fait, c’est une touche qui permet de synchroniser tous les éléments et faire en sorte que le mix ce soit déjà tout calé. Alors des fois, ça donne même des choses à moitié improbables. Par exemple, un morceau à 100 BPM peut se retrouver d’un coup à 140 parce qu’en appuyant sur « SYNC », il va naturellement tout compresser, tout synchroniser au même tempo. Ça n’a limite bientôt plus de sens. C’est pour cette raison notamment que je dis « NON » à la touche « SYNC ».

Touche SYNC Formation DJ

2 raisons de ne pas utiliser "SYNC"

Je vais vous donner 2 raisons pour lesquelles je suis contre la touche “SYNC”.

Ça déstructure trop le morceau

Premièrement, ça le rend limite dégueulasse. J’ai d’ailleurs entendu récemment un DJ le faire sur une musique qui était à la base du 98 BPM et il l’a passé à 130 /132… Franchement, c’était vraiment dégueu…

Où est la magie du mix ?

Deuxième chose, il faut être très clair, où est la magie du mix là-dedans ? Aujourd’hui les choses sont déjà hyper simplifiées avec le matériel DJ que l’on a. Rien à voir avec les vinyles de l’époque où il fallait tout caler à l’oreille… C’était beaucoup plus compliqué qu’aujourd’hui. Maintenant le matériel simplifie déjà tellement les choses, j’ai envie de dire pourquoi ils ont inventé cette touche « SYNC » ? Très franchement, si vous mixez sur un contrôleur avec un ordinateur, je ne comprends même pas l’intérêt de mettre une touche « SYNC », vu que le Pitch tempo permet déjà rien qu’avec la vue de voir si on est bon ou pas. Donc gardons un minimum de kif pour le métier. C’est-à-dire que si vous en êtes à un stade où vous appuyez juste sur la touche « SYNC », honnêtement dites-moi dans les commentaires quel est le plaisir de juste appuyer sur la touche « SYNC » si ce n’est juste passer des morceaux ? Déjà les DJ d’il y a quelques années en arrière, s’ils sont restés à l’ancienne ou même pas d’ailleurs vous diront qu’aujourd’hui ça n’a plus rien à voir… Mais en plus avec cette touche, pour le coup ce n’est même plus être DJ, c’est juste être un juke box qui cale tout au tempo et qui envoie sans rien faire.

Pour résumer

Donc voilà, je voulais juste partager avec vous mon avis ! N’utilisez pas cette touche « synchroniser ». Si vous aimez vraiment le DJing, faites les choses par vous-même. Encore une fois je me répète, mais aujourd’hui c’est hyper facile. Ce qui est plus compliqué, et la différence avec avant, c’est que aujourd’hui on a 1 tonne de choses possibles ! Il n’y a que notre imagination qui nous limite entre les effets, les boucles, etc. On a une multitude de choses qui s’ouvrent à nous, on peut faire beaucoup de choses ; donc pourquoi vous vous emmerdez avec la touche « synchroniser » sincèrement ?

Donc vraiment, faites le job sincèrement, apprenez les choses comme il faut ; et c’est pour cette raison que je dis non à la touche « synchroniser ». Ça déstructure trop le morceau et ça casse la magie du mix.

C’était l’une des rares vidéos pour vous encourager à ne pas utiliser une fonction proposée par le matériel DJ que l’on achète, et je vous dis à demain pour la prochaine vidéo du défi 30 jours / 30 vidéos !

Suivez mon défi !

Sur la chaîne YouTube !

Et en complément vous êtes libre de recevoir gratuitement mon Guide pour devenir DJ Pro et l’accès à la Playlist Privée sur YouTube pour voir les cours DJ. Inscrivez-vous juste en dessous :

Par Stan K, il y a
sport dj homme femme djane djette formation dj

DJ : Faire du sport, c’est important ! :)

Le sport pour les DJ, pourquoi c'est important ?

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog Formation DJ, c’est Stan et aujourd’hui – je suis dans ma voiture – je vais partir dans quelques secondes pour passer des modules d’examen pour devenir enseignant en aïkido. Je me suis inscrit cette année à un B.F. (Brevet Fédéral) qui dure 2 ans. Mon premier module, c’est aujourd’hui ! Du coup, comme on parle de sport, ça tombe bien je voulais vous en parler dans cette vidéo et faire le rapprochement avec le DJing.

Tous les + grands DJ font du sport !

J’ai interviewé beaucoup de DJ (Bob Sinclar, Willy William…), j’ai aussi eu l’occasion de beaucoup discuter avec Nils Van Zandt… Le point commun qu’ils ont tous, et surtout Bob Sinclar qui a une hygiène de vie assez remarquable ; ils font tous du sport ! Ils sont vraiment tous très attentionnés à leur hygiène de vie que ce soit la nourriture et aussi la discipline sportive.

Je voulais partager avec vous ce point : en étant DJ, il est important avec le rythme qu’on a – parce que soyons clair, nous évoluons principalement la nuit – le sport nous permet de nous re-calibrer un peu et de conserver une hygiène de vie assez cool pour notre corps. Donc voilà, le conseil du jour : faites du sport ! Inscrivez-vous soit à une salle de sport (je ne le conseille pas trop car généralement c’est un peu le piège on s’inscrit, on est à fond le premier mois et après on n’y va plus) ; mais si vous pouvez-vous inscrire un club de sport, c’est souvent très dynamique ! Par exemple pour moi, à l’aïkido on a quand même un groupe assez soudé donc résultat on se motive les uns les autres pour y aller. C’est comme ça que l’on a une certaine assiduité.

sport dj homme femme djane djette formation dj

Ce qu'il faut retenir du sport

J’ai également oublié en introduction, mais j’ai aussi l’interview de Sound Of Legend qui me parle aussi de son hygiène de vie ! Il essaye vraiment de faire très attention, il fait du sport dès qu’il peut, il adore le sport. Voilà, suivez vraiment les conseils de DJs qui percent à fond ! Ce ne sont même pas mes conseils, ce sont les conseils des autres. Moi je partage aussi mon expérience et puisque je le fais et que ça marche, je vous le conseille également avant d’aller mixer. D’ailleurs, vous verrez dans une prochaine clé que je vous conseille de faire du sport avant d’aller mixer parce que ça aide énormément le corps être zen et détendu avant une soirée voire même une grosse soirée.

Voilà ! Donc inscrivez-vous dans une salle de sport ou de préférence dans un club de sport si vous le pouvez. Ou alors vous pouvez aussi courir ! Il y a des choses gratuites… Vous n’êtes pas obligé de dépenser de l’argent, mais faites du sport vous verrez ça ira beaucoup mieux pour votre corps.

Abonnez-vous !

Voilà, c’est la clé du jour et je vous dis à demain pour la prochaine vidéo du défi 30 jours / 30 vidéos. Abonnez-vous au passage à ma chaîne YouTube ! 🙂

En complément vous êtes libre de recevoir gratuitement mon Guide pour devenir DJ Pro et l’accès à la Playlist Privée sur YouTube pour voir les cours DJ. Inscrivez-vous juste en dessous :

Par Stan K, il y a
régler le volume dj

Régler correctement le volume : 2 astuces !

Régler correctement le volume : 2 astuces !

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog Formation DJ, c’est Stan (ça n’a toujours pas changé 🙂 ) et aujourd’hui dans ce défi “30 jours / 30 vidéos”, je voulais partager avec vous une expérience qui m’est arrivée il y a quelques années de ça. Alors pas en tant que DJ mais en mode public. Je me dis que ça peut être l’occasion de tourner une vidéo sur ce sujet puisque mine de rien c’est important. Visiblement, ça paraît être une évidence, mais finalement non pas pour tout le monde.

Régler le volume, la base du DJing

Je vous explique. J’étais dans une soirée et tout allait bien, le Djay faisait bien son taf, et à un moment donné, le volume nous a éclaté les oreilles. En fait, en me renseignant auprès du Djay par la suite, j’ai compris qu’il avait réglé le volume de manière bizarre.

Pour faire simple, on a un potard (fader) que l’on peut monter en ligne droite et l’a réglé à la moitié. Il y a un autre bouton de volume que l’on peut tourner et qu’il avait également réglé en fonction du premier. Il mixait donc avec les potards réglés à moitié. Je ne vous cache pas que j’étais surpris de voir sa façon de régler les volumes. Est donc arrivé ce qui devait arriver, il n’a pas fait attention et pendant son mix, il a monté le premier potard au maximum.

Résultat de l’affaire, c’est là où le volume a éclaté. Ce n’était donc pas une bonne idée de procéder de cette façon-là. Je lui ai donc donné mon point de vue et comment il fallait faire. Je pense que – par la suite – il a corrigé le problème.

régler le volume

2 clés pour régler le volume

Enfin voilà ! Je voulais partager avec vous 2 façons de gérer la chose et de régler le volume sans que ça pose de problème pendant la soirée.

Clé #1

Soit vous faites comme lui, vous montez le potard de moitié et vous mettez un scotch pour bloquer la montée. De cette manière, si vous levez un peu trop fort le potard, il viendra buter dans le scotch. Je vous conseille de mettre quelque chose de solide comme du gaffer. C’est une technique je ne préconise pas.

Clé #2 (celle que je vous conseille)

Celle que je vous recommande est celle-ci. Vous montez votre potard (fader) à 100%. Et vous ajustez au fur et à mesure avec le volume indépendant de la platine (comme montré dans la vidéo).

Voilà, je voulais partager avec vous cette expérience et vous donner 2 clés pour régler le volume comme un pro.

Si vous avez d’autres façons de faire, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ! Personnellement, je ne vois que ces 2 manières-là, mais si jamais il y a d’autres façons de faire, ne pas hésiter à partager.

Abonnez-vous : YouTube + Newsletter !

Je vous dis à demain pour la prochaine vidéo du défi 30 jours / 30 vidéos sur ma chaîne YouTube !

En complément vous êtes libre de recevoir gratuitement mon Guide pour devenir DJ Pro et l’accès à la Playlist Privée sur YouTube pour voir les cours DJ. Inscrivez-vous juste en dessous :

Par Stan K, il y a
dj scratcher hip hop formation dj

Scratcher est-il nécessaire pour réussir ?

Scratcher est-il nécessaire pour réussir ?

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog Formation DJ, c’est Stan et aujourd’hui je vais te donner mon point de vue personnel à la question suivante – qui est toujours un peu tendue – c’est : « est-il nécessaire de savoir scratcher pour réussir » ?

Faut-il scratcher pour être DJ Pro ?

Alors je sais que je vais en faire hurler certains, voire même peut-être beaucoup… Mais de mon point de vue à moi, je préfère vous rassurer, je préfère répondre « non » à cette question.

Pour moi, le scratch c’est plutôt un bonus, un accessoire pour le mix

Alors attention à ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit ! Je ne dis pas que le scratch est inutile, je ne dis pas que le scratch est nul ou qu’il sert à rien… Je dis juste que le scratch pour réussir dans la vie professionnelle d’un DJ et pouvoir vivre de ce métier-là en tant que professionnel, ce n’est pas nécessaire. Donc tant mieux si vous savez scratcher, mais en tout cas, si vous n’avez pas envie de scratcher, ou que vous ne savez pas, eh bien ce n’est pas un problème ! Cela ne vous empêchera pas de vivre de ce métier-là.

Je vais m’expliquer et vous donner plusieurs raisons à ça.

dj scratcher hip hop formation dj

3 raisons pour lesquelles scratcher n'est pas nécessaire

– L’expression « simple et efficace » s’applique aussi pour le DJing. Il faut savoir que le scratch, c’est hyper technique. Alors si c’est très bien fait, honnêtement, ça envoie du lourd ; mais si c’est mal fait, ça sera vraiment pire que mieux.

– La plupart des gens dans le public ne vous trouveront pas moins bon DJ pour autant si vous ne scratchez pas. Ils ne se rendront compte d’ailleurs de rien, avant d’aller faire des Battles, mais ce n’est pas le but du blog de vous envoyer en Battle.

– À la limite, le seul expert qui pourrait éventuellement vous juger, ce serait probablement le (ou les) DJ qui seraient à côté de vous pendant la soirée dans le cas où vous mixeriez à plusieurs. Mais bon, personnellement je vais partager avec vous mon expérience. Je ne scratche pas et cela ne m’empêche pas de faire de très bonne soirée, d’être rappelé et que les gens trouve ma prestation de qualité.

Bon à savoir

Voilà, juste pour conclure cette vidéo du défi 30 jours / 30 vidéos qui concerne le scratch, j’aimerais quand même préciser que j’admire énormément les gens qui scratchent. Personnellement, ça me fait vraiment rêver et comme je vous conseille de ne pas le faire si vous ne savez pas le maîtriser – ce qui est mon cas et je l’assume – je ne le fais pas.

Il ne faut donc pas prendre cette vidéo négativement, je souhaitais juste rassurer ceux qui voudraient être DJ et qui se posaient la question de savoir si « scratcher était nécessaire pour réussir ».

Abonnez-vous !

A la chaîne YouTube !

Et en complément vous êtes libre de recevoir gratuitement mon Guide pour devenir DJ Pro et l’accès à la Playlist Privée sur YouTube pour voir les cours DJ. Inscrivez-vous juste en dessous :

Par Stan K, il y a
Matériel DJ formation dj platine table de mixage

Matériel DJ : ce que j’utilise en soirée !

Matériel DJ : ce que j’utilise en soirée !

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog Formation DJ, c’est Stan et aujourd’hui je mixe dans un bar ; je vais vous montrer comment ça se passe, il y a encore personne. Je vais démarrer d’ici une bonne heure, juste le temps de m’installer. Je vais donc profiter de cette vidéo pour vous montrer quel matériel DJ j’utilise quand je me branche en soirée dans des établissements comme des bars et des boites.

J’utilise le matériel DJ de l’établissement mais juste avant, je vous ai enregistré une vidéo de préparation avec le matériel DJ que j’ai mis dans ma valise.

Ce que je mets dans ma valise

Donc, avant de partir en soirée, voici le contenu de ma valise :

– Je prends ma sacoche d’ordinateur, c’est juste la base qui contient toute la musique. Dans la pochette devant, j’ai mes clés USB de secours (si vous avez suivi les vidéos dans l’ordre, je vous ai conseillé dans la vidéo précédente de toujours avoir des clés USB de secours).

– Ensuite, j’ai mes écouteurs de secours. Oui, je vous conseille d’avoir des clés USB de secours mais aussi des écouteurs de secours ! On ne sait jamais ce qu’il peut se passer avec le casque.

– Dans la pochette du milieu, j’ai un extenseur USB. Comme vous le savez, sur les Mac ils font des économies sur les prises USB, donc on est obligé d’acheter des extenseurs USB. Vous comprendrez par la suite pourquoi.

– J’ai aussi, dans une autre pochette, des boules Quies moulées sur-mesure pour mes oreilles. Elles disposent d’un filtre qui laisse passer les fréquences de la voix tout en atténuant le bruit. C’est pour me protéger du son. Finalement, j’entends beaucoup mieux lorsque je mets mes boules Quies que lorsque je ne les mets pas. Lorsque l’on mixe avec la première fois c’est un peu bizarre au début mais on finit par s’y faire.

– Là, vous avez le boîtier pour vous brancher sur la table de mixage, les platines et l’ordinateur.

– Vous avez aussi les câbles pour tout relier ; ce sont des câbles RCA.

– Ici, j’ai des USB pour relier les platines sur mon ordinateur. Et un autre câble USB pour relier le boîtier à l’ordinateur.

– Pour finir, vous avez le casque que j’utilise pour mixer. Et comme je vous l’ai montré avant, j’ai aussi mes écouteurs de secours dans le cas où mon casque ne fonctionnerait plus. C’est important de bien anticiper et de bien prévoir.

Matériel DJ formation dj platine table de mixage

Le branchement du matériel DJ dans la vidéo

Pour la suite des explications, je vous donne rendez-vous avec la vidéo. Je vous montre comment tout brancher : les câbles, le boîtier RANE SL4, l’ordinateur… Et comment faire en sorte que le matériel DJ de l’établissement soit connecté à votre ordinateur personnel.

Je ne peux pas décrire tous les branchements, ça serait beaucoup trop long. 😉

Abonnez-vous à la chaîne YouTube !

En complément vous êtes libre de recevoir gratuitement mon Guide pour devenir DJ Pro et l’accès à la Playlist Privée sur YouTube pour voir les cours DJ. Inscrivez-vous juste en dessous :

Par Stan K, il y a
clés usb de secours formation dj

DJ : Toujours avoir des clés USB de secours !!

DJ : Toujours avoir des clés USB de secours !!

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog Formation DJ, c’est Stan et aujourd’hui j’aimerais partager avec vous une histoire qui m’est arrivée. Vous allez comprendre avec le titre l’importance d’avoir des clés USB de secours avec vous.

Les clés USB de secours m'ont sauvé la vie !

Il y a quelques années, j’avais mis à jour mon ordinateur juste avant une soirée. Déjà, première erreur ! Si vous avez suivi des vidéos précédentes, vous avez vu dans les 4,5 de choses à faire pendant les vacances que je vous conseille de faire ça quand vous avez beaucoup de temps devant vous. C’est pour être sûr que tout fonctionne bien et éventuellement faire des backup sur les systèmes au cas où il y a un souci.

Bref, j’avais mis à jour mon OS Mac. Il me semble que c’était Yosémite ou quelque chose comme ça… Sauf que je l’ai mis tout de suite après le lancement de la mise à jour. Ce qui fait que les développeurs logiciels de SERATO, les boitiers RANE SL4… n’avaient pas encore développé les pilotes compatibles avec l’OS Yosemite.

Résultat, j’ai fait ça quelques heures avant la soirée et je me suis retrouvé un peu comme un couillon puisque j’ai voulu brancher mon matériel DJ comme je fais d’habitude… Et impossible de me connecter… Là, je me suis dit « merde » comment je vais faire ? Là où j’ai été malin c’est que j’ai toujours anticipé les potentiels problèmes qui peuvent arriver. Je me suis toujours dit : « qu’est-ce que je peux faire si j’ai mon ordinateur qui plante pendant la soirée ? ». La réponse est toute bête : c’est avoir des clés USB de secours.

clés usb de secours formation dj

Clés USB de secours mises à jour !

C’est pour cette raison que je voulais faire cette vidéo sur l’importance d’avoir des clés USB de secours parce que si vous mixez avec des CD, un ordinateur ou même d’autres clés USB ; on n’est jamais à l’abri d’un crash du matériel DJ. Un ordinateur qui plante, un CD rayé ou une clé USB cramée…

Donc le conseil du jour avec cette vidéo, c’est d’avoir toujours avec vous des clés USB de secours. Pensez aussi à les mettre à jour régulièrement, c’est hyper important !

Pour conclure cette soirée, je n’ai pas pu brancher mon Mac à cause des mises à jour. Tout était bloqué, les connexions ne se faisaient plus, du coup j’ai commencé et terminé la soirée avec mes clés USB de secours. Finalement, la soirée s’est très bien passée mais heureusement que j’avais avec moi mes clés USB de secours. Je vois certains DJ qui viennent avec leur ordinateur, leur contrôleur… qui pensent que ça va aller et qui n’ont pas de clé USB de secours.

Donc notez bien, c’est très très important : ayez toujours avec vous des clés USB de secours mises à jour régulièrement. Vous n’allez peut-être jamais vous en servir pendant 2 ou 3 ans et puis un jour vous serez contents de les avoir car quelque chose aura peut-être planté.

Il est juste vital, en soirée, de ne pas laisser de blanc et de pouvoir passer de la musique en toute circonstance. Je reconnais que mixer en clés USB c’est bien différent que le mix avec l’ordinateur mais au moins vous aurez de la musique, vous ne serez pas sans rien.

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder aux cours DJ

Aussi, pensez à rejoindre la chaîne YouTube si ce n’est pas encore fait 😉

En complément vous êtes libre de recevoir gratuitement mon Guide pour devenir DJ Pro et l’accès à la Playlist Privée sur YouTube pour voir les cours DJ. Inscrivez-vous juste en dessous :

Par Stan K, il y a
party fête dj guest dj resident

DJ Guest et Résident : les avantages !

Les avantages des DJ Guest et DJ Résident !

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog Formation DJ, c’est Stan et aujourd’hui on va parler dans ce défi 30 jours 30 vidéos de la différence entre DJ Guest et DJ Résident.

Quand on est DJ, on a deux choix qui s’offrent à nous : être DJ Guest ou être DJ Résident. Du coup, on va parler des avantages et uniquement des avantages de chaque possibilité. Ce qui pourrait être considéré comme des inconvénients, ce sont les avantages de chacune des catégories transposés à l’autre.

Différence entre DJ Guest et DJ Résident

Pour commencer, DJ Guest signifie en français DJ invité. Le principe du DJ Guest, c’est d’être présent une seule fois dans l’établissement ou une seule fois de temps en temps. On fait donc appel à ses services qu’à l’occasion.

A l’inverse, le DJ résident – comme son nom l’indique – vient de manière récurrente dans l’établissement. C’est ce que l’on appelle une résidence.

Voici un listing des avantages pour les DJ Guest et les DJ Résident.

party fête dj guest dj resident

Le DJ Guest :

– La liberté totale du choix dans la date. C’est vous qui choisissez vraiment vos dates. Si vous avez envie d’être très actif, vous démarchez pour avoir un maximum de date ; si vous voulez que ce soit occasionnel, c’est pareil c’est vous qui choisissez.

– Ensuite, on gagne souvent plus d’argent à la date et je précise bien « à la date ». On se vend souvent plus cher puisqu’on ne vient qu’à l’occasion, on peut se permettre de demander plus cher à l’établissement. Ça marche souvent comme ça, certains établissements n’aiment pas trop, mais généralement ça ne pose pas de problème.

– On a également une liberté plus grande dans le choix musical que l’on peut imposer à l’établissement. Généralement, lorsque l’on est Guest, on est booké parce que l’on incarne quelque chose et que l’on incarne un style musical. Alors, pas tout le temps, mais c’est souvent le cas.

La routine est également très peu présente puisque l’on visite beaucoup d’établissement.

– Ce dernier point est très attaché au quatrième : c’est que l’on peut voyager tout court. Lorsque l’on est DJ Guest, on n’a pas de limite géographique. On peut se vendre où on veut. Cela fonctionne aussi pour les DJ résident, mais à ce moment-là on part dans le Guest. Il est difficile d’avoir une résidence à 800 km de chez soi. D’ailleurs, pour partager mon expérience avec vous, j’ai déjà mixé à la plage, à la montagne, dans mon secteur là où j’habite ou alors à plusieurs centaines de kilomètres de chez moi. J’ai également mixé sous forme de festival… Donc c’est vraiment super sympa ! On a plein d’opportunités qui s’ouvrent à nous quand on choisit de partir un peu plus sur du Guest.

Le DJ Résident :

L’avantage qui est énorme par rapport à un DJ Guest c’est que cela assure un revenu régulier. Puisque l’on est sous forme de résidence, on est là de manière récurrente et on est donc certain d’avoir un minimum de revenus réguliers par mois. Ça, c’est un énorme avantage non négligeable par rapport au DJ guest. Parce que là où le Guest doit démarcher pour avoir des dates, le résident, lui, une fois qu’il a un client qui accepte de le prendre pour une résidence, il a quand même ce poids-là en moins. C’est donc un énorme avantage pour le DJ résident : avoir un revenu régulier assuré.

– Ensuite, on a une meilleure connaissance du terrain et du public au niveau des établissements où l’on va. Cela vient du faite que l’on vient régulièrement, donc on finit par connaître l’établissement. Je rappelle tout de même qu’il ne faut pas se reposer sur ses acquis, puisque chaque soirée est différente. De manière générale, on connaît quand même bien l’établissement et le public.

Troisième avantage du DJ résident, c’est de pouvoir nouer des contacts facilement. J’entends des contacts professionnels mais aussi extra-professionnels. Par exemple, si vous êtes résident dans un établissement, vous pouvez être repéré pour des soirées privées ou des choses comme ça. C’est beaucoup plus simple avec cette récurrence d’être repéré et de nouer des contacts professionnels. C’est également un avantage non négligeable pour les DJ Résidents.

Follow me !

Voilà, je pense avoir fait le tour des principaux avantages que ce soit pour les DJ Guests ou les DJ Résidents, n’hésitez pas à mettre des commentaires si vous voulez des avantages pour chacune des catégories.

Suivez mon défi aussi sur YouTube en cliquant ici !

En complément vous êtes libre de recevoir gratuitement mon Guide pour devenir DJ Pro et l’accès à la Playlist Privée sur YouTube pour voir les cours DJ. Inscrivez-vous juste en dessous :

Par Stan K, il y a
pile casque nouveautés formation dj

DJ : 3 clés pour tester des nouveautés !

DJ : 3 clés pour tester des nouveautés !

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog Formation DJ, on poursuit aujourd’hui le défi “30 jours / 30 vidéos” avec un conseil pour tester des nouveautés en soirée (tester de nouveaux titres), puisque ça m’arrive très souvent de discuter avec des DJ qui n’osent pas jouer de nouveautés en soirée de peur de perdre le public.

Alors je suis étonné, parce que pour certains d’entre eux avec qui je discute, je mixe au même endroit qu’eux. Personnellement, je le fais et ça ne pose aucun problème. Donc j’avais envie de partager avec vous 2/3 trucs pour tester les nouveautés en soirée et les caler sans perdre le public.

Clé n°1 : sentir les nouveautés

Parmi tous les trucs pour tester une nouveauté il faut déjà :

  • être objectif,
  • Et avoir du feeling.

C’est-à-dire « sentir la musique » : est-ce que la musique pourrait plaire ? Si je la jouais, est-ce que cela serait déconnant dans mon set ? Est-ce qu’elle est bien produite ? La mélodie est-elle sympa ? Est-ce que tout correspond aux critères que les gens attendent mais la seule chose qui fait que les gens ne l’écoutent pas c’est parce qu’ils ne la connaissent pas cette musique ?

Ça, c’est vraiment le critère numéro un parmi tous les trucs pour tester une nouveauté : c’est est-ce que la musique est vraiment sympa, est-ce qu’elle envoie du lourd ? Est-ce que les gens peuvent potentiellement l’apprécier?

Donc ça, c’est assez subjectif et ça se travaille. Et ça, c’est votre boulot à vous : travailler votre objectivité pour vous mettre à la place des gens et vous dire « si je jouais ça, si j’étais dans le public, est-ce que j’apprécierais cette musique ? ».

Clé n°2 : en jouer de temps en temps

Ensuite, il faut placer une nouveauté de temps en temps. Ne commencez pas à partir pendant un quart d’heure à faire du quart d’heure nouveautés et balancer que des titres que les gens ne connaissent pas… À moins que vous ne soyez dans un établissement qui l’autorise. Ce m’est d’ailleurs déjà arrivé de m’être fait engueuler parce que je jouais un peu trop de titres qui « marchaient bien » ! Il ne fallait que de la nouveauté, donc cela finit parfois par être un peu compliqué parce que « nouveautés selon qui ? ». Bref, c’est juste une parenthèse. Donc à moins que vous ne soyez dans un établissement qui tolère ou qui vous encourage à jouer de la nouveauté, ne commencez pas partir dans des quarts d’heure et demi-heure de nouveautés, c’est clair, là vous allez perdre la piste.

pile casque nouveautés formation dj

Clé n°3 : placer les nouveautés avant un titre fort !

Enfin, dernière chose, essayer de jouer une nouveauté juste avant un titre qui fonctionne bien, cela permettra aux gens de garder la « vibes » du moment si jamais ils n’apprécient pas trop la nouveauté. Avec le son qui marche juste derrière, vous garderez le public sans problème.

Ce qu'il faut retenir

Conclusion de la vidéo, n’hésitez vraiment pas à jouer de la nouveauté. Si au début, vous êtes un peu frileux, vous avez un peu peur, vous ne placez une nouveauté qu’une fois dans tout votre set (qui dure 3 ou 4 heures). Si vous vous sentez bien, vous vous sentez à l’aise, vous en placez une par heure. Vous essayez, vous voyez, mais franchement n’hésitez pas, les gens sont aussi là pour découvrir des nouveautés. C’est aussi notre métier de DJ de faire découvrir les nouveaux titres aux gens. Si personne ne le fait, les gens ne découvriront rien…

Donc c’est aussi une partie de notre job et de faire découvrir les nouveaux titres tranquillement et à petite dose, certes, mais enfin, on est aussi là pour faire découvrir des nouveaux sons aux gens. Et vous verrez que même certains seront très content de découvrir de nouveaux morceaux, donc n’hésitez vraiment pas à jouer des nouveautés.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir les bonus !

Je vous remercie de m’avoir regardé, et je vous dis à demain pour la prochaine vidéo sur YouTube !

En complément vous êtes libre de recevoir gratuitement mon Guide pour devenir DJ Pro et l’accès à la Playlist Privée sur YouTube pour voir les cours DJ. Inscrivez-vous juste en dessous :

Par Stan K, il y a
faire des rencontres formation dj

Être DJ pour faire des rencontres ? Bonne ou mauvaise idée ?

Être DJ pour faire des rencontres ? Bonne ou mauvaise idée ?

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog Formation DJ, c’est Stan et aujourd’hui je voulais partager avec vous un échange que j’ai eu avec un ami qui voudrait se lancer en tant que DJ.

Avec l’échange que nous avons eu aujourd’hui, je me suis dit que c’était plutôt pas mal d’en parler sur la chaîne YouTube au cours d’une vidéo puisque je suis en plein cœur du défi 30 jours / 30 vidéo… Donc allons-y, donnons des informations et je me dis que ça peut être utile peut-être pour certains qui voudrait se lancer en tant que DJ pour d’autres raisons que le kiff du métier ou la passion.

Faire des rencontres lorsque l'on est DJ

En échangeant avec mon ami, j’avais plutôt l’impression qu’il souhaitait devenir DJ pour faire des rencontres plutôt que par le kiff du métier ou de la musique. Là je me suis dit : “il y a un problème”. Je lui ai conseillé de ne pas le faire et de ne pas apprendre parce que son objectif n°1 c’était de faire des rencontres.

Donc la clé du jour va être très très simple : de mon point de vue à moi, si vous voulez être DJ et que votre objectif n°1 c’est de faire des rencontres alors ne le faites pas ! Ce n’est pas la peine, il y a beaucoup d’applications qui existent pour faire des rencontres ! Vous serez largement plus satisfait avec les applications plutôt qu’en étant DJ.

Alors oui, c’est clair ! Vous allez faire beaucoup de rencontres en étant en DJ ! Mais ce que je veux dire, c’est qu’il ne faut pas que l’élément moteur principal de votre projet soit « les rencontres ».

Il faut voir ce côté-là du métier comme un bonus.

faire des rencontres formation dj

Objectif principal : kiffer le métier ou vouloir gagner de l'argent

Voilà, je voulais partager avec vous le conseil que je lui ai donné – à mon ami – qui est : pour le moment, n’apprends pas le DJing tant que tu n’es pas certain que ton objectif c’est « kiffer la musique » ou « gagner de l’argent avec le métier ».

Donc si vous aussi votre objectif premier c’est de rencontrer des mecs, des nanas ou un tas de monde… Alors mettez en stand-by votre projet. Cela ne doit pas être l’élément moteur de votre projet.

Abonnez-vous !! 🙂

A la chaîne YouTube !

Et en complément vous êtes libre de recevoir gratuitement mon Guide pour devenir DJ Pro et l’accès à la Playlist Privée sur YouTube pour voir les cours DJ. Inscrivez-vous juste en dessous :

Par Stan K, il y a